Sciences

Interview : existe-t-il une température maximale ?

VidéoClassé sous :physique , physique quantique , interview

-

Puisqu'il existe une température minimale qui représente l'immobilité presque absolue des atomes ou des molécules (-273,15 °C), l'impossibilité de dépasser la vitesse de la lumière impose-t-elle une température maximale ? Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d'experts sur la physique et l'astrophysique, l'éditeur De Boeck a interrogé José-Philippe Pérez, professeur émérite à l'Université de Toulouse, afin qu'il réponde à cette question.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Avant tout, il faut bien faire la différence entre température et chaleur. La température est une énergie, c'est l'énergie cinétique de masse des molécules, soit leur agitation. En contrepartie, la chaleur est un transfert d'énergie comme peut l'être le travail par exemple. En réalité, il est possible de s'approcher du zéro absolu (-273,15 °C), cependant l'atteindre reste impossible à cause de l'incertitude d’Heisenberg.

Comme la température est due au mouvement des molécules, on pourrait penser qu'elle est contrainte par la limite de la vitesse de la lumière. Toutefois, au-delà d'une certaine vitesse il faut intégrer le facteur relativiste d'Einstein à l'équation de Newton permettant de calculer la vitesse. En définitive, comme ce terme n'a pas de limite supérieure, on peut en déduire que la température n'en a pas non plus.

© De Boeck