Sciences

Gaia : explorez les Hyades, la tête du Taureau, en 3D

VidéoClassé sous :Astronomie , Gaïa , mission de Gaia

Le satellite européen Gaia, qui scrute des milliards d'étoiles de la Voie lactée pour connaître avec précision leurs distances et aussi leurs déplacements, nous emmène découvrir un essaim de très jeunes étoiles proche de notre Système solaire : les Hyades. Dessinant la tête de la constellation du Taureau, on peut voir ici en 3D comment cet amas d'étoiles est structuré et ce qu'il va devenir dans le futur.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela fait des millénaires que l'Homme regarde le ciel étoilé avec fascination et trace des dessins qui font écho à son imaginaire. Le ciel est ainsi peuplé de déesses et de dieux, de héros, parfois d'objets et de créatures fantastiques ou emblématiques. Parmi elles, le Taureau (Taurus). C'est l'une des plus anciennes constellations connues, héritée des traditions babyloniennes. Sans doute que son origine est encore plus ancienne.

Vu du sol terrestre, le Taureau est plutôt facile à reconnaître avec sa tête en forme de « V » et prolongé par des étoiles qui marquent ses deux cornes. Son œil rouge, l'étoile Aldébaran, lui donne même un air furieux. Bien visible en soirée de l'automne au printemps, il est surtout connu des astronomes amateurs pour abriter deux grappes d'étoiles, les Hyades et les Pléiades, et le reste d'une supernova, la nébuleuse du Crabe (M1).

Un troupeau de jeunes étoiles proche de notre Système solaire

Comme on peut le voir dans cette vidéo conçue à partir des mesures précises des distances et de mouvement du satellite Gaia, de l'ESA, les constellations ont de la profondeur. En effet, toutes les étoiles ne sont pas à la même distance de nous, observateurs terrestres. En plus de cela, toutes ces étoiles qui font partie, comme note Soleil, de la grande cité galactique la Voie lactée, sont en mouvement. Certaines vont un peu plus vite que d'autres et dans diverses directions..., tout dépend des interactions gravitationnelles avec leur environnement et aussi les grandes structures de la Galaxie (bras spiraux, amas, bulbe galactique, etc.).

La tête du Taureau est essentiellement composée par le troupeau d'étoiles des Hyades (aussi nommées Melotte 25), disposées donc en V de notre point de vue. Aldébaran semble faire partie de l'amas ouvert mais en réalité, elle est plus proche de nous.

Les Hyades constituent l'essaim le plus proche de la Terre : 150 années-lumière seulement nous en séparent. Âgées dans l'ensemble d'un peu plus de 600 millions d'années, ses 300 à 400 étoiles qui le peuplent sont donc encore très jeunes. Encore liées ensemble gravitationnellement, elles occupent actuellement un espace d'environ 32 années-lumière de diamètre. Petit à petit, elles vont quitter le cocon familial et faire leur vie loin les unes des autres dans la Galaxie.

© ESA, Gaia, DPAC, CC BY SA 3.0 IGO