Sciences

Fanny Burney, l'auteure du 19ème siècle qui décrivit sa propre opération sans anesthésie

VidéoClassé sous :histoire , médecine , histoire de la médecine

En 1811, l'auteure britannique Frances Burney est contrainte de subir une ablation totale du sein droit, atteint d'une tumeur douloureuse et handicapante. L'anesthésie n'hésitant pas encore, la patiente est consciente et la douleur est perçue dans toute son intensité. Un an plus tard, Frances Burney prend la plume et raconte son opération à sa sœur.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Aujourd'hui oubliée par nombre d'entre nous, l'auteure britannique Frances Burney gagne pourtant à être connue. Romancière de talent, instruite et engagée, elle était aussi une femme d'une incroyable force mentale. En témoigne son inébranlable détermination lorsque, en 1810, celle-ci se voit diagnostiquer un cancer du sein.

À une époque où l'anesthésie n'a pas encore été découverte, Frances et ses médecins mettent tout en œuvre durant un an pour éviter l'opération coûte-que-coûte. Mais quand enfin ils s'aperçoivent qu'une mastectomie (une ablation totale du sein) est leur ultime recours, leur patiente fait montre d'un courage à tout épreuve.

En 2019, j'ai écrit un long article sur Fanny Burney, la médecine de son époque, son opération et sa lettre à sa sœur, dans laquelle elle raconte son intervention. Au cours de mes recherches, elle est devenue comme une amie pour moi, un sujet d'admiration sincère, et son récit un sujet d'exploration douloureux et poignant. Dans ce live, je souhaite vous inviter à rencontrer cette femme extraordinaire, aider à transmettre son héritage écrit, et rappeler l'importance de la médecine et de ses évolutions dans nos vies.