Sciences

Les experts du passé : l’affaire du squelette banni

VidéoClassé sous :archéologie , histoire , archéologue

Dans le Loiret, lors de fouilles, des archéologues ont découvert de nombreux corps datant du haut Moyen Âge. Tous sont bien alignés, sauf un, mis à l'écart pour une raison mystérieuse. L'Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) mène l'enquête afin d'en savoir plus sur l'histoire de cet homme dans ce nouvel épisode des Experts du passé.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Durant le haut Moyen Âge, les pratiques d'inhumation changèrent. Le clergé demanda que les défunts soient enterrés modestement, c'est-à-dire sans mobilier funéraire et la tête vers l'ouest. Seuls certains cas rares n'avaient pas droit à ce traitement, comme cet homme, retrouvé dans le Loiret par les archéologues.

Après une inspection plus approfondie, ils découvrirent que les os du défunt présentaient de surprenantes malformations, probablement suite à une maladie : la syphilis. Perçue à l'époque comme une punition divine, cette infection sexuellement transmissible fit gonfler ses tibias, le condamnant à une place à part, en dehors du cimetière.

© Docland Yard - Gedeon Programmes - Universciences - Inrap