Sciences

L'Esa teste sa mininavette spatiale : l'IXV

VidéoClassé sous :Astronautique , IXV , agence spatiale européenne

-

Démonstrateur de rentrée atmosphérique, l'IXV, réalisé par l'Esa, est un véhicule sans ailes, où la portance est assurée par le fuselage. Des gouvernes, à l'arrière, servent à stabiliser l'engin durant la descente dans l'atmosphère. Il sert à mettre au point toutes les étapes d'un voyage dans l'espace terminé par une rentrée en vol plané. On voit ici le test d'une phase critique : le moment où le véhicule se sépare de son lanceur. Les deux subissent alors de très fortes vibrations. © Esa

Cette sorte de mininavette, développée par l'Esa, est un véritable laboratoire volant. Avec ses 300 capteurs et sa caméra embarquée, l'appareil est conçu pour enregistrer l'intégralité des informations de vol. Sa forme oblongue sans ailes — c'est un engin à corps portant — lui permet de garder une stabilité et une contrôlabilité durant son entrée dans l'atmosphère.

Les deux tonnes de l'IXV sont propulsées dans l'espace grâce au lanceur Vega, afin qu'à 320 km d'altitude les deux modules se détachent. La séparation se fait par un système pyrotechnique qui provoque de fortes contraintes sur les deux appareils. Les tests visibles dans cette vidéo ont pour but de vérifier leur comportement durant cette manœuvre.