Sciences

ESA : l’Europe unie dans l’exploration spatiale

VidéoClassé sous :Espace , europe , gravité

Que de missions déjà pour l'Agence spatiale européenne depuis sa création en 1975. Plus que jamais l'ESA a les yeux tournés vers nos deux astres voisins : la Lune et Mars. Pour cela, de nouveaux robots se préparent pour leurs missions d'exploration et d'investigation avant que l'être humain n'y débarque.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : des vidéos instructives, étonnantes, drôles...

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Lors de la présentation au festival South by Southwest de sa courte vidéo sur la mise en place et le lancement de la puissante Falcon Heavy de SpaceX, le réalisateur et scénariste Jonathan Nolan a déclaré : « Ce n'est pas la bande-annonce d'un film. Ce n'est pas la bande-annonce d'une série. Nous espérons qu'il s'agit de la bande-annonce pour le prochain chapitre de l'humanité ». Et bien, ses propos conviendraient aussi à ce montage vidéo de l'ESA, l'Agence spatiale européenne.

En avant Mars !

À travers ses multiples collaborations et participations, notamment avec les agences spatiales américaines (Nasa) et russes (Roscosmos), l'ESA demeure un acteur majeur dans l'exploration spatiale en ce début de XXIe siècle. Depuis 20 ans, des spationautes européens se relaient pour des séjours de plusieurs mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), en orbite terrestre basse, afin de mener des recherches scientifiques.

Parallèlement, l'Europe développe un petit bataillon de robots destiné non pas à marcher mais à rouler et sur notre satellite, la Lune et sur notre voisine, Mars. Ces robots seront des explorateurs collectant des données sur ces mondes proches de nous et aussi des éclaireurs, aidant à préparer les premiers pas de l'Homme sur la Planète rouge. Et ce n'est que le début.

© ESA