Sciences

Écodiscothèque : quand danser produit du courant !

VidéoClassé sous :Magazine Science , écologie , danse

-

Pour sensibiliser les jeunes aux problèmes environnementaux, un patron de discothèque a converti son dancefloor en centrale électrique. Vous voulez de la lumière ? Dansez !

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Michel Smit a voulu profiter de son métier de patron de discothèque pour sensibiliser les jeunes à l'écologie. Mais comment ? Il a trouvé une solution des plus originale. Ne pourrait-on pas éclairer le dancefloor grâce aux mouvements des clubbers ? N'ayant pas trouvé de concept similaire dans le monde, il a développé son propre projet. Son idée est simple : les danseurs effectuent des mouvements sur des dalles pouvant imperceptiblement monter et descendre de quelques millimètres à chaque pas. Ces déplacements actionnent alors une petite dynamo. L'énergie cinétique des clubbers est donc convertie en électricité. Cent personnes permettent de produire 3.000 watts d'électricité. La consommation électrique d'une discothèque employant ce dispositif diminue en moyenne de 30 % par soirée. Ce procédé révolutionnaire pourrait être installé dans tous les lieux fréquentés tels que les gares, les aéroports ou les zones piétonnes. Ne serait-ce pas une solution simple, peu coûteuse et plutôt durable pour produire une électricité verte ? © Shamengo