Sciences

Des éclairs peu profonds sur Jupiter

VidéoClassé sous :Jupiter , éclair , éclair peu profond

Vue de loin, l’atmosphère de Jupiter semble calme. Mais il n’en est rien. Elle est en réalité balayée par des tempêtes et secouées par des orages. Et les données de la sonde Juno (Nasa) révèlent que des éclairs peuvent même y voir le jour dans des régions peu profondes.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Des éclairs dans l’atmosphère de Jupiter. Ce n’est pas une nouveauté. La sonde Voyager (Nasa) en a observé dès 1979. Mais ceux que la sonde Juno (Nasa) vient de repérer sont particuliers. Ils naissent en effet à une altitude étonnamment élevée.

Selon les chercheurs, ils se produisent lorsque des cristaux de glace, remontés par de puissants courants ascendants, entrent en contact avec un ammoniac gazeux. Celui-ci agit comme un antigel. Les cristaux fondent. L’eau se mélange à l’ammoniac, électrifiant les nuages et déclenchant alors des éclairs peu profonds. Un phénomène qui n’existe pas sur Terre.

Dans le processus, il se forme des grêlons d’ammoniac qui tombent très profondément dans l’atmosphère de Jupiter. Entraînant l’ammoniac avec eux. De quoi expliquer les « trous d’ammoniac » observés en certains endroits de la haute-atmosphère par les astronomes.