Sciences

Devenir invisible grâce à des lentilles, avec le Rochester Cloak

VidéoClassé sous :physique , invisibilité , camouflage optique

-

Le rêve de l'invisibilité attise l'imagination des scientifiques, comme en témoigne cette jolie astuce technique réalisée par des chercheurs de l'université de Rochester. En utilisant de simples lentilles, ces scientifiques ont pu dévier la lumière pour créer un anneau d'invisibilité. L'expérience est visible ici en vidéo.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Il est déjà possible de rendre invisible un objet dans le domaine des infrarouges, voire dans le spectre visible de la couleur rouge grâce à des métamatériaux. Intégralement artificiels, ces matériaux constitués d'un ensemble de structures minuscules régulièrement agencées ont la propriété de dévier les ondes autour d'une petite région (en général à deux dimensions), rendant ainsi invisible un objet qui s'y trouve. Mais ces expériences ne sont pour l'instant vraiment concluantes que dans le domaine des ondes électromagnétiques à fréquence pas trop élevée ou du son.

Au lieu d'utiliser des métamatériaux, des scientifiques de l'université de Rochester ont trouvé une solution plus classique pour générer un camouflage optique. La technologie n'est pas nouvelle, les lunettes, les optiques d'appareils photo, les microscopes, les télescopes, etc., fonctionnent eux aussi grâce à des lentilles et à leur pouvoir de réfraction.

Courber la lumière avec... des lentilles !

Pour arriver à rendre un objet invisible tout en gardant le second plan visible, les scientifiques ont simplement utilisé 4 lentilles. En ajustant précisément la distance entre elles, les chercheurs ont pu rendre un objet invisible dans une zone ayant la forme d'un anneau.

Comment fonctionne le Rochester Cloak ?

Les lasers visualisent le chemin suivi par la lumière © Université de Rochester

Les lentilles sont placées à une distance telle que la lumière est d'abord concentrée en un point au sein de la première lentille, puis à nouveau au travers d'une seconde. Le processus est ensuite répété à l'inverse. La lumière est déviée d'une telle façon qu'elle ne passe jamais dans un volume de forme circulaire autour du point central. L'image du fond quadrillé n'est pas déformée mais un objet situé dans la zone d'invisibilité n'interceptera aucun rayon lumineux. © Université de Rochester