Sciences

Les blazars, des trous noirs géants accélérateurs de rayons cosmiques

VidéoClassé sous :Galaxie , neutrino , trou noir supermassif

-

C'est une grande première ! Des scientifiques ont réussi à remonter jusqu'à la lointaine source d'émission d'un neutrino de haute énergie, cette particule fantôme qui traverse en général la matière sans interagir avec elle. D'où vient donc ce neutrino ? Comment a-t-il été détecté ? Réponse dans cette vidéo.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Pour la première fois, des scientifiques ont trouvé la source d'un neutrino de haute énergie ayant par hasard frappé la Terre. Après avoir voyagé pendant 3,7 milliards d'années, ce neutrino a fait une arrivée fracassante sur notre planète le 22 septembre 2017 : quelque part dans la glace de l'Antarctique, il a violemment percuté une molécule d'eau, engendrant au passage une autre particule non moins étrange : un muon.

La collision a été détectée par les scientifiques de l'observatoire de neutrinos IceCube. On peut dire qu'elle a fait des étincelles : le neutrino a en effet percuté la glace avec une énergie de 300 billions d'électrons-volts, soit 45 fois plus que l'énergie que peut produire le plus puissant accélérateur de particules au monde. Suite à cette étonnante détection, une chose était sûre : le neutrino ne venait pas de notre Système solaire.

Un neutrino propulsé dans l’espace par les jets de matière d’un blazar

Après avoir détecté la collision, les scientifiques de IceCube ont pu déterminer de quelle direction venait le neutrino. Ne restait donc plus qu'à scruter le ciel à la recherche d'une explosion cosmique susceptible d'avoir émis une telle particule.

Justement, grâce à des observations réalisées avec le télescope spatial Fermi, les astronomes ont remarqué qu'une galaxie très particulière traversait une période d'activité intense au moment où le neutrino frappait l'Antarctique. Cette galaxie active est ce qu'on appelle un blazar. Elle abrite en son sein un trou noir supermassif, qui a expulsé des jets de matière, comprenant des neutrinos, en direction de notre planète.

Cette découverte inédite représente un pas de géant pour l'astronomie multimessagers, un nouveau champ d'études passionnant qui associe les sources de lumière à d'autres signaux d'origine cosmique, tels les neutrinos cités précédemment, mais aussi les ondes gravitationnelles.

© Nasa