Sciences

Des biobots qui ont du cœur

VidéoClassé sous :Magazine Science , biobot , cellule musculaire

-

Un robot biologique constitué d'hydrogels peut dorénavant se déplacer en avant grâce à des cellules musculaires prélevées dans le cœur d'un rat.

Une équipe de l'University of Illinois dirigée par Rashid Bashir est parvenue à fabriquer un biobot, c'est-à-dire un robot biologique, pouvant se propulser en avant grâce à des cellules vivantes. Le support se compose d'hydrogels. Les deux « jambes » asymétriques ont été recouvertes sur leur face inférieure d'une trame en collagène sur laquelle sont fixées les cellules d'un muscle cardiaque de rat. Ces entités biologiques ont la faculté de se contracter spontanément. À chaque cycle, la longue jambe se rapproche de la base (le gros cube dans la vidéo). Celle-ci est ensuite projetée en avant durant la période de relâchement, ce qui fait avancer le dispositif. Ce biobot de 7 mm de long possède des jambes de 155 µm d'épaisseur. Il peut se déplacer à une vitesse moyenne de 71 µm/s en réalisant des pas de 182 µm de long. Après 3 jours de culture, au moment où la vidéo a été enregistrée, la fréquence des contractions musculaires valait encore 0,39 Hz. © Vincent Chan et al. 2012, Scientific Reports