Les mutuelles étudiantes permettent d’obtenir un meilleur remboursement des frais de santé en prenant en charge le reste à payer. © ursule, Adobe Stock.
Sciences

Mutuelle étudiante : comment choisir la plus adaptée ?

Question/RéponseClassé sous :vie étudiante , mutuelle santé , étudiant

Depuis septembre 2018, tous les étudiants sont affiliés au régime général de la sécurité sociale. Finie donc la cotisation de 217 euros pour pouvoir s'affilier à la sécurité sociale étudiante. Malgré tout, une mutuelle complémentaire est nécessaire pour couvrir la totalité des frais de santé. Mais comment choisir la plus adaptée et pourquoi cotiser à une mutuelle ?
 

L'adhésion à la sécurité sociale étudiante, obligatoire pour s'inscrire dans l'enseignement supérieur, a laissé place à la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC). Etablie à 92 € pour la rentrée 2020-2021, cette cotisation obligatoire doit permettre notamment d'accéder plus facilement aux soins sur un campus universitaire. Pour autant, elle ne remplace pas ni l'assurance maladie ni l'assurance complémentaire. Si désormais, tous les étudiants sont rattachés au régime général de la sécurité sociale, ils ne bénéficient pas pour autant d'une mutuelle complémentaire. Bien que son choix ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé afin d'éviter de gros surcoût de santé.

Mutuelle étudiante : pourquoi faut-il en prendre une ?

La mutuelle étudiante est une complémentaire santé permettant de couvrir les frais de santé non pris en charge par la sécurité sociale. En fonction de votre budget mais aussi de vos besoins, votre choix pourra se tourner vers une mutuelle étudiante, une mutuelle « classique », ou vers un rattachement à la mutuelle de vos parents. L'important est de prendre le temps de comparer les offres et les services associés. Avant de signer un contrat d'assurance complémentaire, faites le point sur vos besoins et vos éventuelles dépenses de santé : port de lunettes ou lentilles, soins dentaires, visites médicales régulières, stage ou études à l’étranger...

Les mutuelles étudiantes ne sont plus obligatoires mais permettent d’anticiper tout imprévu médical avec des tarifs adaptés au budget étudiant. © Jérôme Rommé, Adobe Stock.

Le rattachement à la mutuelle de vos parents

Le plus simple et souvent le plus économique est de profiter de la mutuelle des parents, qui bénéficient de contrat souvent avantageux pour toute la famille grâce à leur mutuelle d'entreprise. Cela offre généralement une très bonne couverture santé à moindre frais et surtout sans nouveau budget à gérer quand on est étudiant. Seul inconvénient : les relevés de consultations arrivent chez vos parents, ce qui n'est pas forcément toujours agréable lorsque que l'on consulte un spécialiste.

Opter pour une mutuelle classique

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas être rattaché à la mutuelle de vos parents, vous pouvez opter pour un contrat d'assurance dans un organisme complémentaire classique. La plupart proposent des forfaits jeunes à tarifs réduits, mais les remboursements peuvent différer selon les contrats et les assureurs.

Les mutuelles étudiantes

Auparavant obligatoires et à tarif régulé, les mutuelles étudiantes proposent désormais différents forfaits en fonction de votre budget et de vos besoins. On peut citer notamment la LMDE, Heyme, la Smeno qui sont les grands acteurs de cette catégorie. Spécialisés sur un public jeune et étudiant, les mutuelles étudiantes offrent différentes formules avec différents niveaux de garanties. Si vous devez consulter régulièrement des spécialistes non conventionnés secteur 1, optez pour une formule incluant une prise en charge supérieure à 100 % afin de ne pas payer le reste à charge, c'est-à-dire le dépassement d'honoraires. Même si d'une manière générale les étudiants sont plutôt en bonne santé certains font l'impasse sur les soins et sacrifient leur santé pour des raisons budgétaires. Il est donc capital de comparer les offres et de choisir en fonction de ses besoins propres et réels. Les mutuelles étudiantes offrent par ailleurs des services spécialement à l'attention des étudiants comme le remboursement forfaitaire pour l'achat de masques, forfait remboursement de frais de taxis pour rentrer de soirée, forfait préservatifs ou protection hygiénique, remboursement ou forfait de consultation chez un.e psychologue...

Mutuelle étudiante : des aides pour les étudiants les plus fragiles

Sachez que la plupart des régions offrent des aides au paiement ou des mutuelles à tarifs réduits aux étudiants les plus en difficulté afin qu'ils puissent bénéficier d'une complémentaire santé. Certains étudiants peuvent également être bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS) accessible sous certaines conditions.
 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !