Au fil des ans, la gestion de projet est devenue agile grâce aux principes de Scrum. La conception de logiciels informatiques bénéficie quant à elle d’une orientation similaire que l’on nomme DevOps. Elle commence à voir le jour dans des entreprises de toute taille où la contribution des pôles de travail autrefois cloisonnés ressemble de plus en plus à une collaboration réellement collective. Sans plus tarder, découvrez ce qu’est la méthode DevOps.

Cela vous intéressera aussi

Des changements profonds s’opèrent ! De nouveaux métiers voient le jour : c'est notamment le cas du DevOps dont on va vous parler ici.

En quoi consiste le DevOps ? 

Une première question, qu'est-ce que le DevOps. Ce terme est tout simplement le résultat de la contraction de deux mots : Développement et Opérations. Au-delà d’une méthode d’organisation, DevOps c’est avant tout une philosophie culturelle qui bouscule les anciens codes de développement. Pour résumer, il s’agit de pratiques qui visent à faciliter et à accélérer les étapes de travail entre deux ou plusieurs équipes projet.

Ainsi, le fonctionnement en silo disparait au profit d’une collaboration plus horizontale où les acteurs du projet peuvent intervenir à tous les cycles de vie du produit et dans un but commun. Ainsi, les ingénieurs, les informaticiens et les développeurs ne se renvoient plus les responsabilités et les actions mais travaillent vraiment ensemble.

C’est aussi une approche davantage orientée client qu’organisation interne. Les frontières entre les compétences deviennent plus floues, permettant à chacun de pouvoir contribuer sans être cantonné à un unique rôle d’exécutant pour une tâche bien précise.

Opter pour DevOps, c’est s’affranchir d’une culture d’entreprise très ancrée (parfois basée sur des concepts d’organisation obsolètes) et déconstruire. Cela demande de faire ses propres expériences, d’essayer, retenter, renforcer…

L’intégration continue, la distribution continue

Le principe même du Devops repose sur ce que l’on nomme communément l’approche CI/CD (pour « Intégration continue et distribution continue »), une pratique qui consiste à multiplier la distribution de logiciels ou d’applications grâce à un déploiement interrompu. En coulisses, les développeurs apportent des modifications ou de nouvelles fonctionnalités qui sont testées puis intégrées dans l’outil principal au fur et à mesure. Ainsi, le code est plus fréquemment ajusté ou enrichi, tout en permettant aux usagers d’en bénéficier plus rapidement !

Ces améliorations graduelles participent à l’optimisation des performances et réduisent les contraintes ainsi que les tâches trop chronophages.

Nous pourrions dire que le process s’articule autour d'un cycle qui se répète en permanence avec 4 étapes clés :

  1. La planification en « sprints » en définissant un objectif de développement et une date de livraison
  2. Du nouveau code est développé progressivement, testé puis intégré par petits morceaux. En travaillant par petites étapes, les éventuels problèmes sont plus rapidement identifiés et corrigés.
  3. Une équipe de tests se charge de déceler les vulnérabilités et de les faire remonter à l’équipe d’ingénieurs
  4. Lorsque le code ne révèle aucune faille, il est alors ajouté au serveur principal, prêt à être déployé publiquement

Pour mettre en place ces pratiques, de nombreux outils existent, chacun présentant ses spécificités. Par exemple, en ce qui concerne l'approche CI/CD, GitLab CI est l'un des logiciels les plus utilisés pour accélérer ce processus. 

 DevOps conçoit des pratiques qui visent à faciliter et à accélérer les étapes de travail entre deux ou plusieurs équipes projet. © M&W Studios, Pexels
 DevOps conçoit des pratiques qui visent à faciliter et à accélérer les étapes de travail entre deux ou plusieurs équipes projet. © M&W Studios, Pexels

Quels sont les avantages et les inconvénients de la méthode DevOps ?

Bien qu’en cours de test et d’apprentissage dans de nombreuses entreprises, DevOps a déjà dévoilé de nombreux atouts.

  • Le premier ? Un taux de réussite plus élevé. Cette approche collaborative permet de réduire les conflits techniques et les anomalies grâce au regard expert de chaque partie, à tout moment.
  • Vient ensuite une meilleure gestion du temps et donc des délais de développement plus restreints, du moins pour accélérer la première commercialisation. Mais, comme vous l’aurez compris, le produit n’est jamais réellement terminé car il est sans cesse corrigé, optimisé et perfectionné.
  • En effet, le déploiement d’un produit ou d’une solution est plus rapide, ce qui offre l’opportunité de rester compétitif sur un marché parfois très concurrentiel ou de niche.
  • Plus de fiabilité aussi ! Les différentes itérations sont facilitées car les équipes d’ingénieurs et de développeurs ne sont plus cloisonnées dans leur savoir-faire mais font profiter de leurs compétences multiples à tous les niveaux.
  • Enfin, tous ces avantages induisent forcément une plus grande satisfaction client. Le produit est disponible plus rapidement et fait l’objet d’une attention très particulière grâce aux modifications correctives et aux mises à jour continues.

Cette boucle infinie augmente aussi la sécurité. L’apprentissage illimité et la correction des éventuels conflits techniques ne sont que bénéfiques dans un contexte où les sociétés informatiques sont la cible d’attaques malveillantes et cyber-criminelles.

Le principal inconvénient ? Accepter de déconstruire ce qui, jusque-là, a été le moteur d’une entreprise. Ces changements importants ne peuvent pas avoir lieu du jour au lendemain. Ils demandent une certaine coopération de tous, une assimilation de nouveaux processus ainsi que l’acceptation de dire au revoir à ce que l’on connaissait pour envisager un progrès durable. 

DevOps ou comment remettre l'humain au cœur du processus de développement © Fauxels, Pexels
DevOps ou comment remettre l'humain au cœur du processus de développement © Fauxels, Pexels

L’objectif de DevOps ? Rendre un logiciel encore plus qualitatif et lui apporter des améliorations constantes ! Mais pour y parvenir, c’est tout le mode de production qui doit être revu.

  • avant, la création d’un logiciel demandait une planification sur moyen ou long terme ainsi que l’appel à de nombreuses ressources (extérieures notamment) ;
  • aujourd’hui, la démarche consiste à prioriser avec les ressources à disposition à l’instant T, à développer les fonctionnalités principales en premier, à améliorer constamment l’existant et à l’enrichir. Et ce, depuis la première idée de produit jusqu’à son exploitation par les usagers.

Se former au DevOps

La méthode a de beaux jours devant elle. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il existe des parcours pour savoir comment se former en DevOps et assimiler toutes les notions-clés. Cette formation un peu hybride donne l’opportunité ensuite d’intervenir en tant que consultant ou ingénieur DevOps pour créer des automatisations en entreprise, gérer la mise en œuvre d’un projet ou superviser une équipe.

D’importantes connaissances en informatique et un diplôme sont des pré-requis pour envisager une telle formation. En devenant administrateurs système, les développeurs de demain pourront ainsi participer, assurant un développement pérenne à une entreprise (en augmentant sa productivité) tout en accompagnant chaque étape du cycle de vie d’un logiciel.

De grands groupes ont déjà intégré DevOps dans leur organisation. C’est notamment le cas de Ubisoft, BNP Paribas, Thalès (groupe spécialisé dans l'aérospatial) ou encore la SNCF qui publient régulièrement des offres d’emploi. Il s’agit d’un domaine très attractif pour les personnes en reconversion professionnelle ou à la recherche d’une formation certifiante qui mènera à des postes plus attractifs. Ce marché est très spécifique : les offres de recrutement sont multiples… et les candidats trop peu nombreux. La promesse d’un salaire attrayant (entre 42 et 50 000€ brut annuel pour un profil junior), le challenge de défis techniques et technologiques, un poste à responsabilités où l’expérience de chaque profil contribue à une réussite d’ensemble sont autant d’arguments qui pourraient vous convaincre.

DevOps est une méthode de plus en plus plébiscitée par les sociétés de développement. Il faut dire que l’approche est prometteuse et permet d’améliorer plusieurs volets stratégiques à la fois : l’autonomie des salariés, la collaboration transverse entre les pôles, la communication entre les équipes de travail ainsi que l’automatisation de processus pour se concentrer sur l’innovation.