Bourses et aides pour étudiants peuvent permettre d'accéder aux études supérieures. © Nikolay Georgiev, Pixabay
Sciences

Bourses d'études : quelles sont les choses à garder à l'esprit pour en profiter au maximum ?

Question/RéponseClassé sous :Skillz , Financer ses études , vie étudiante
 

Les enfants grandissent et l'heure des études supérieures approche ! Il est donc important d'en savoir plus en ce qui concerne les bourses étudiantes. Elles permettent aux jeunes de moins de 28 ans dont les parents ne disposent pas de grandes ressources financières d'accéder aux études supérieures. Basé sur des critères de revenus des parents, le calcul de la bourse est effectué par le CROUS, le centre régional des œuvres universitaires et scolaires.

Cela vous intéressera aussi

À l'heure de faire des démarches pour préparer les études supérieures des enfants, beaucoup de questions surviennent. Ces bourses sont-elles cumulables avec un job étudiant ? Peut-on accéder aux aides au logement ? Quels établissements d'enseignement supérieur acceptent les boursiers ? Peut-on conserver ses bourses même en cas de non-validation d'un semestre ? Retrouvez dans cet article toutes les réponses à vos questions !

Faire sa demande le plus tôt possible

Il est recommandé de ne pas attendre lorsque vous souhaitez demander une bourse étudiante. Plus vite vous effectuez votre dossier et plus vite vous vous assurez du versement rapide de la bourse. Une fois la demande validée, une notification de calcul est envoyée pour signifier le montant total auquel a droit l'étudiant. La bourse est ensuite versée mensuellement sur le compte bancaire portant le nom de l'étudiant.

Sachez aussi qu'en cas de changement de situation survenant au cours de l'année (maladie, décès, licenciement ou départ à la retraite des parents, différent familial), il y a toujours la possibilité de faire une demande de bourses en cours d'année. Votre dossier sera traité rapidement si vous avez tous les justificatifs et vous pourrez disposer de droits rétroactifs en fonction de la date du début de changement de situation.

Accordée sous conditions, une bourse étudiante peut contribuer à poursuivre ses études. © Liubov Levytska, Adobe Stock

Peut-on bénéficier de l’aide au logement en tant que boursier ?

Pour un étudiant, le logement constitue le poste de dépenses principal. Fort heureusement, l'étudiant boursier dispose de la possibilité d'accéder à l'aide au logement (APL ou ALS en fonction de la nature du logement). Globalement, boursier ou non, l'étudiant a les mêmes droits et préoccupations que n'importe quel locataire de logement : il peut accéder à l'aide mais doit aussi souscrire une assurance habitation étudiant. Assurer son logement est une étape indispensable pour poursuivre ses études en toute sérénité, d'autant que cela offre la possibilité de disposer d'une responsabilité civile ou de garantir le matériel présent dans l'appartement en cas de sinistre. Il est donc important de garder en tête que les bourses n'empêchent pas de bénéficier d'une aide supplémentaire. Ces aides ne sont pas imposables.

Attention : certains établissements ne donnent pas droit aux bourses

Si la majorité des établissements de France sont compatibles avec les bourses délivrées par le CROUS, il existe quelques exceptions, notamment dans le privé (certaines écoles d'art, d'agriculture ou de vétérinaire, par exemple). C'est à vous de vous assurer de cette compatibilité avant de procéder aux inscriptions dans les établissements visés. Ce serait dommage de perdre la possibilité de ces bourses parce que vous n'avez pas obtenu le bon renseignement.

Peut-on cumuler un job étudiant ou saisonnier avec les bourses ?

La bourse étudiante n'est pas incompatible avec un job étudiant ou saisonnier dans une zone touristique. Au contraire, il est même recommandé de trouver des contrats permettant à l'étudiant de vivre plus sereinement en améliorant son niveau de vie. Le calcul de la bourse ne sera pas affecté par cette nouvelle source de revenu car il dépend uniquement de la situation fiscale des parents. En fonction du planning de l'étudiant, il peut opter pour un contrat de quelques heures par semaine (livraison, restauration, emploi administratif à la fac...) et profiter de l'été pour travailler à plein temps et ainsi disposer d'une somme confortable pour l'année suivante.

Peut-on redoubler et toujours toucher ses bourses ?

L'accès à la bourse d'études est forcément soumis à des conditions de réussite. Ainsi, l'étudiant a des devoirs pour continuer à profiter de cette aide de l'État. Au total, un étudiant peut ouvrir sept droits (un droit par année) aux bourses au cours de ses études supérieures : cinq au maximum pour sa licence et deux ou trois pour son master, en fonction du nombre de droits déjà utilisés en licence. Il n'y a aucune restriction concernant les deux premières années : si l'étudiant ne valide aucun crédit universitaire la première année, il peut tout de même ouvrir ses droits la seconde année.

En revanche, pour accéder à une troisième ouverture de droit, il faut justifier un minimum de soixante crédits, ce qui équivaut à la validation de deux semestres. La quatrième année et la cinquième année sont ensuite soumises à la validation de deux années au minimum et la sixième année de droit n'est possible qu'après avoir validé trois années, soit six semestres.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !