Le portage salarial permet à un consultant en innovation de profiter des avantages du statut salarié tout en conservant sa liberté de travailleurs indépendant. © goodluz, Adobe Stock
Sciences

Consultant en innovation : comment augmenter ses revenus grâce au portage salarial ?

Question/RéponseClassé sous :Métiers , services aux entreprises , consultant
 

Qu'ils soient salariés internes à une entreprise, salariés d'un cabinet de conseil ou freelance, les consultants en innovation sont très demandés dans les entreprises spécialisées, notamment dans les innovations technologiques. Mais le consultant en innovation peut exercer dans de multiples secteurs d'activité et accroître ses revenus grâce au portage salarial. À quelles étapes intervient-il ? Voici tout ce que vous devez savoir du métier de consultant en innovation.

Le métier de consultant en innovation consiste à accompagner des entreprises ou des porteurs de projet dans leur démarche d'innovation, qu'elle soit stratégique ou opérationnelle. Appelé aussi consultant en management de l'innovation, ce professionnel a pour rôle principal d'aider son client, que ce soit pour rechercher, mettre en place, commercialiser ou financer une solution innovante. Il va guider l'organisation ou son client pour concrétiser une idée, et faire en sorte que celle-ci devienne un projet réalisé et déployé. L'objectif du consultant en innovation est de permettre à son commanditaire une augmentation de sa rentabilité à travers le développement et le déploiement de technologies ou produits innovants. Pour cela, il va aller à la rencontre de la direction et des équipes afin de comprendre les enjeux de l'innovation pour l'entreprise et de connaître les forces en présence.

Son premier travail consistera en la réalisation d'un audit pour déterminer quels sont les besoins de l'entreprise. Après avoir recueilli ces informations, le consultant en innovation procédera à une analyse de ces informations et déterminera les actions à mener pour régler les problèmes de l'entreprise et apporter des solutions. Il peut ainsi apporter des solutions en matière de financement, de gestion des ressources humaines, de développement ou de déploiement technique, de modification du processus de recherche... Grâce à son expertise, le consultant en innovation va également pouvoir conseiller l'entreprise de la réglementation à suivre pour mettre en œuvre son innovation.

Consultant en innovation : les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de consultant en innovation nécessite de multiples compétences et qualités :

  • maîtriser les techniques d'audit ;           
  • faire preuve de polyvalence, en étant à la fois technique et commercial ;           
  • avoir une bonne résistance au stress ;           
  • être en alerte permanente sur les nouvelles technologies et tendances ;           
  • connaître parfaitement les leviers de financement d'un projet de recherche ;           
  • maîtriser la gestion de projet ;           
  • avoir un excellent niveau d'anglais ;           
  • être très rigoureux ;           
  • être à l'aise en communication et avoir un bon sens de l'écoute ;           
  • avoir de bonnes relations humaines ;           
  • faire preuve de curiosité intellectuelle ;           
  • avoir des capacités d'adaptation.
Le métier de consultant en innovation nécessite des multiples compétences pour bien accompagner les entreprises ou les porteurs de projet. © BillionsPhoto.com, Adobe Stock

Les conditions de travail

Qu'il soit salarié ou à son compte, le consultant en innovation ne compte pas ses heures. Il effectue par ailleurs de nombreux déplacements chez le client. Pouvant travailler aussi bien pour le secteur de la santé, de la chimie, de l'électronique ou encore des nouvelles technologies, le consultant en innovation doit faire preuve d'une grande polyvalence et d'une grande capacité d'adaptation.

Comment devenir consultant en innovation ?

Il n'y a pas de parcours type pour devenir consultant en innovation. Néanmoins, un bac+5 minimum est fortement recommandé pour pouvoir maîtriser toutes les facettes du métier :

  • Master Innovation et création d'entreprise, IAE Gustave Eiffel, Créteil ;           
  • Master Innovation, entreprise et société, Université  Paris-Saclay ;           
  • Master Innovation, entreprise et société, Parcours Management de projet numérique, université Jean-Jaurès, Toulouse ;           
  • Master Management de la technologie et de l'innovation, Université Paris Dauphine ;           
  • École d'ingénieurs généraliste ou spécialisée ;           
  • École de commerce.

Les entreprises qui emploient des consultants en innovation :

  • cabinets de conseils ;            
  • entreprises publiques ou privées ;            
  • entreprises de portage salarial ;            
  • travail en freelance.

Les perspectives d’évolution

Un consultant en innovation peut prétendre, grâce à son expérience professionnelle, à un poste d'ingénieur brevet, de chargé d'affaires réglementaires ou encore de chargé de la valorisation de la recherche.

Le salaire d’un consultant en innovation

S'il est salarié, un consultant en innovation junior aura une rémunération comprise entre 2.000 et 3.000 euros brut par mois, en fonction de son employeur et de son lieu de travail. Une fois confirmé, un consultant en innovation peut gagner entre 3.000 et 5.000 euros brut en fonction de son statut, de son niveau hiérarchique, de sa fonction au sein de l'entreprise...

En tant que freelance, les salaires sont estimés à 40 % supérieurs à ceux d'un salarié. Et ils sont surtout tributaires des missions trouvées par le consultant. Beaucoup d'entre eux font le choix d'exercer en portage salarial.

Augmenter ses revenus grâce au portage salarial

Une société de portage salarial permet au consultant porté de négocier directement avec son client son contrat de prestation. Pour réaliser la mission, le consultant va signer un contrat de travail avec la société de portage qui va lui permettre de bénéficier des avantages de tout salarié. Pourtant celui-ci va conserver une grande indépendance et une grande liberté dans le choix de ses missions et de ses clients. Ainsi, un consultant indépendant va pouvoir choisir son entreprise de portage salarial et définir avec l'entreprise cliente, les modalités d'exécution de sa prestation ainsi que son tarif duquel découlera directement sa rémunération. Le consultant porté rendra compte de son activité au moins une fois par mois à son entreprise de portage.

Grâce au portage salarial, les consultants en innovation vont pouvoir augmenter leurs revenus à l'aide d'un modèle économique bien encadré. © goodluz, Adobe Stock

Consultant en innovation : les avantages du portage salarial

Simple à mettre en œuvre, le portage salarial permet ainsi au consultant d'éviter d'avoir à gérer toute la partie administrative et comptable inhérente à une création d’entreprise. Le consultant peut conserver ou établir sa propre clientèle et se consacrer pleinement à son activité. En étant salarié porté, le consultant en innovation bénéficie des avantages liés au statut (assurance chômage, prévoyance, retraite, Sécurité sociale, remboursement des frais professionnels...) et ne met pas en jeu son patrimoine personnel.

Alors que sur le marché de l'emploi classique, l'âge peut être perçu comme un frein à l'embauche, les années d'expérience sont un réel atout en portage salarial. En effet, les entreprises clientes apprécient les consultants ayant de l'expérience et de la maturité sur la gestion de projet. Cela leur offre par ailleurs une meilleure flexibilité et ils peuvent adapter leurs besoins en consultant en fonction de leurs projets ou du contexte économique, sans crainte de devoir procéder à des licenciements. Avant de se lancer comme consultant porté, il est possible de réaliser une simulation de portage salarial sur Portageo afin de se faire une idée sur la rémunération potentielle que confère cette situation professionnelle. Elle peut être une bonne solution pour les auto-entrepreneurs ayant peu de visibilité à moyen ou long terme ou pour tester une nouvelle activité de services, le salarié porté bénéficiant d'une attestation de responsabilité civile professionnelle.

Avec la crise économique liée à la Covid-19, la solution de portage salarial peut être intéressante pour de nombreux actifs qui sont dans l'incertitude ou dans la volonté de changer d'activité sans prendre trop de risques financiers. C'est également l'occasion de tenter l'expérience à l'international sans craindre les difficultés liées aux tâches administratives puisque ce sont les sociétés de portage qui gèrent ces éléments et accompagnent leurs consultants portés à toutes les étapes.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !