Sciences

Étudier à l’étranger après un Bac +2

Question/RéponseClassé sous :Filières courtes , université , LMD
Si vous souhaitez étudier à l'étranger, cherchez d’abord à connaître l’équivalence de votre Bac +2. Il existe pour cela des centres d’information sur la reconnaissance des diplômes (NARIC). © Fotolia

Après un Bac +2 (DUT ou BTS), il s'avère parfois difficile d'obtenir une équivalence dans la mesure où ces diplômes sont peu ou pas reconnus hors de France. Dans la majorité des cas, vous serez admis en première année de formation.

Face à l’afflux des demandes de la part des étudiants, l’Europe a démarré (lentement) un processus d’harmonisation des cursus et des diplômes. Ainsi, un système de crédits de points attribués aux diplômes instaure des équivalences pour s’inscrire.

De plus, un dispositif de « reconnaissance » a vu le jour avec les Naric, des centres d'information sur la reconnaissance des diplômes à même de délivrer des attestations après examen des dossiers, qui vous indiqueront une probabilité de reconnaissance. Attention, les Naric ne sont en quelque sorte qu’informatifs mais pas une garantie de reconnaissance, cette décision d’homologuer appartenant à l’établissement d’accueil.

La Licence : reconnue au niveau européen

Concernant la Licence, elle est reconnue dans l’ensemble des pays européens suite à la formalisation des études européennes à travers le cycle Licence Master Doctorat. La Licence équivaut à 180 crédits au niveau européen et vous permettra de vous inscrire dans l’ensemble des universités à l’étranger.

Au niveau mondial, il est nécessaire de faire une démarche directement auprès de l’établissement d’accueil qui donnera une réponse en fonction de votre dossier scolaire. Cet établissement peut également vous faire passer des examens d’équivalences sur place.

Enfin, le meilleur moyen d’étudier à l’étranger en évitant toutes ces démarches est de passer par un établissement français ayant des accords avec des écoles à l’étranger. Dans ce cas, toutes les formalités administratives sont prises en charge par l’établissement de départ.

À retenir sur les études à l'étranger

La première étape reste la reconnaissance de votre diplôme par votre futur établissement.

Cela vous intéressera aussi