Sciences

Étudier à l’étranger après un Bac pro ou un Bac techno

Question/RéponseClassé sous :Bac techno et bac pro , université , Etudiants
Après un Bac pro, passez par un centre Enic-Naric pour vous informer des niveaux comparés des diplômes en Europe. Vous saurez ce que vaut votre Bac à l’étranger. © Fotolia

Partir à l'étranger après votre Bac technologique ou votre Bac professionnel, c'est possible ! Et vous cela assurera même un complément d'expérience qui pourra faire la différence. Attention : les diplômes sont reconnus au cas par cas suivant le pays et l'établissement dans lequel vous souhaitez poursuivre vos études. Gare au prix aussi (comptez entre 6.000 et 12.000 euros par semestre en fonction de la destination) !

Reconnaissance des diplômes

Vous devez prendre contact avec chaque établissement et présenter votre dossier. Après étude, vous serez informé de la reconnaissance ou non de votre baccalauréat et de son équivalence (voir « filière courte/études à l'étranger »). Cette démarche est à entreprendre directement auprès de chaque établissement.

Les centres Enic-Naric 

Présents dans l'ensemble des pays de l'Union européenne, les centres Enic-Naric vous informent sur le niveau d'un diplôme obtenu en France, par rapport au niveau du pays dans lequel vous souhaitez entreprendre vos études supérieures. Ces centres sont joignables à la fois par téléphone et par Internet. Ils vous transmettront une « attestation de comparabilité » de diplôme. Notez que celle-ci n'est que consultative pour les établissements et ne signifie en rien une reconnaissance au niveau de l'État, mais elle permet de vous donner des pistes sur la valeur de votre baccalauréat dans un pays précis.

Vous pouvez également vous renseigner auprès des centres d'orientation qui vous informeront sur les établissements étrangers et les dispositions propres à chaque pays. L'Onisep et l'Unesco sont de bons moyens pour vous informer sur la destination que vous souhaitez et pour prendre contact directement avec l'établissement de votre choix.

Avantages d'un cursus à l'étranger

Poursuivre un cursus entier à l'étranger vous apportera de nombreux avantages :

  • devenir bilingue ;
  • s'acclimater à culture locale du pays ou de la région ;
  • s'intégrer à des groupes locaux ou d'étrangers venus des quatre coins de la planète, ce qui pousse à une plus grande ouverture d'esprit.

Notez que vous n'avez que peu de chance de rencontrer des Français à ce niveau d'étude.

Une fois de retour en France, vos qualités linguistiques seront reconnues (seulement 20 % des étudiants sont bilingues en France) ainsi que votre maturité et votre motivation pour avoir entrepris ce voyage.

Inconvénients des études à l'étranger

Le premier et principal inconvénient reste le fait de se retrouver seul et de se sentir isolé face à toutes les contraintes qu'entraînent des études à l'étranger (appartement, langues, culture...). Il faut être assez mature et autonome.

Les études à l’étranger après la terminale vous mènent sur plusieurs années. En effet, les équivalences se font au niveau du Bac +2 ou Bac +3. Il est donc important de connaître l'équivalence que vous pouvez obtenir avant de vous engager. Notez que cela tend à être de moins en moins le cas pour l'Europe grâce à la réforme LMD et ses crédits.

Enfin, des études à l'étranger coûtent cher : entre 6.000 et 12.000 euros par semestre en fonction de la destination ! Et peu d'aides sont possibles hors celles du Crous.

À retenir sur les études à l'étranger

De retour en France, vous jouirez d'une certaine reconnaissance, et vous aurez forgé votre maturité ainsi que votre motivation.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi