Cette superbe image dévoilée en 2015 est une version revue et augmentée de la première réalisée vingt ans plus tôt, en 1995, par le télescopetélescope spatial. Une photo devenue « iconique » qui, ici, a fait un bond en avant dans la résolutionrésolution et les détails grâce aux nouveaux instruments que des astronautesastronautes sont venus lui greffer entre temps. Surnommés les « piliers de la création », ils pourraient être aussi vus comme des piliers de la destruction.

Ces trois grandes massesmasses sombres au centre de la nébuleusenébuleuse de l'Aigle -- Messier 16 ou M16M16 -- cachent dans leurs replis de poussière les plus denses, des étoilesétoiles très jeunes. Jusqu'ici, l'édifice résiste encore aux tempêtestempêtes ultraviolentes des étoiles les plus massives qui sont autour mais l'assaut de leurs ultravioletsultraviolets menace leurs croissances. Une lutte entre création et destruction est à l'œuvre, comme dans toutes les autres nébuleuses du même type.

© NasaNasa, ESAESA, HubbleHubble and The Hubble Heritage Team