Sciences

Les femmes girafes de la tribu Padaung, en Thaïlande et Birmanie

Diaporama - Les plus beaux visages des peuples du monde
PhotoClassé sous :photos , Noubas , Baigas
Les femmes girafes de la tribu Padaung, en Thaïlande et Birmanie

Également connus sous le nom de Kayan, les Padaung constituent une tribu d'environ 7.000 personnes. Ils vivent en Birmanie et en Thaïlande, où beaucoup ont migré à la suite de conflits avec le régime militaire birman. Les femmes padaung sont surtout connues pour leur cou rendu très long par le port de colliers-spirales en laiton, qui peuvent peser jusqu'à 25 kg. Cette modification corporelle particulière a d'ailleurs conduit les observateurs à leur donner le nom de « femmes girafes ». Cette tradition existe aussi dans une autre tribu d'Afrique du Sud appelée les Ndébélés.

C'est vers l'âge de cinq ans que les petites filles reçoivent cette parure qu'elles agrandissent avec les années et la croissance. Contrairement à la croyance populaire, les colliers n'allongent pas les vertèbres du cou, mais pèsent sur les côtes qui penchent alors progressivement vers le bas. Plusieurs raisons seraient à l'origine de cette tradition surprenante : se protéger contre les morsures de tigre, rendre les femmes moins attrayantes vis-à-vis des autres tribus et les rendre ressemblantes à un dragon, figure importante du folklore padaung. Aujourd'hui, cette tradition représente une part importante de l'identité culturelle des Padaung.

Localisation : Birmanie et Thaïlande.

© youngrobv, Flickr, DR