Sciences

La crevette impériale sur son concombre de mer

Diaporama - Plongée extrême : entre les îles de Mayotte et de la Réunion
PhotoClassé sous :photographe , plongée , Le monde sous la mer
La crevette impériale sur son concombre de mer
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

« Une crevette impériale (Zenopontonia rex) sur une holothurie rencontrée au pied du second tombant à une profondeur de 76 mètres ». © Gabriel Barathieu, tous droits réservés

Dans la zone mésophotique, au large de Mayotte, entre 50 et 150 m de profondeur, là où l'obscurité domine, l'exploration se fait difficile mais elle intéresse de plus en plus les scientifiques dont certains pensent qu'elle pourrait devenir la prochaine zone refuge d'espèces récifales en raison du réchauffement climatique.

À Mayotte, le photographe nous donne à voir de très près cette belle crevette impériale qui ne mesure pas plus de 3 cm. Elle se reconnaît avec ses deux plaques frontales aplaties qui font office d'antennes, un rostre effilé qui prend naissance entre ses beaux yeux pédonculés et la couleur violet qui colore le bout de deux grosses pinces avant et ses pattes ambulatoires. Son corps est large et aplati, sa livrée est alternativement, selon le jour et la nuit, de couleur orange ou blanche en raison de la dispersion d'un pigment blanc dans les chromatophores tégumentaires. La crevette peut aussi changer sa couleur en adoptant celle de son environnement. Souvent observée en couple, c'est une nettoyeuse des fonds qui se nourrit de débris organiques et ne se rencontre que sur le corps des grosses holothuries et de gros mollusques opisthobranches.