Sciences

Le crabe porcelaine, merveille de la nature

Diaporama - Plongée extrême : entre les îles de Mayotte et de la Réunion
PhotoClassé sous :photographe , plongée , Le monde sous la mer
Le crabe porcelaine, merveille de la nature
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

« Crabe porcelaine symbiotique (Neopetrolisthes maculatus) vivant exclusivement aux abords des anémones magnifiques. Les apparences sont trompeuses, il ne s'agit pas d'un vrai crabe ». © Gabriel Barathieu, tous droits réservés

Et oui, ce crabe, évoluant au large de l'île de la Réunion, n'a que 3 paires de pattes. Du groupe des anomoures, le crabe porcelaine est aussi une merveille de la nature, reconnaissable à sa carapace beige, tachetée de pois rouges, à son corps aplati de 3 cm de diamètre environ et ses deux énormes pinces plates. Il se rencontre dans l'océan Indien et dans le Pacifique tropical. Il s'implante sur les grandes anémones du récif car c'est là, dans les tentacules, qu'il élit domicile, de préférence sur les plus urticantes qui, par leurs propriétés, le protègent des prédateurs. Il vit en couple mais chacun chez soi sur son anémone, sauf en période de reproduction, la femelle portant durant 4 semaines, 1.600 œufs. Le crabe porcelaine est un filtreur, captant les particules en suspension pour s'en nourrir en agitant de fins filaments placés devant son orifice buccal et qu'il agite comme un éventail.