Sciences

Plongée sous la glace

Diaporama - Plongée en apnée : que se cache-il sous l'eau des lacs ?
PhotoClassé sous :photographe , Environnement , plongée en eau douce
Plongée sous la glace
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

« La carapace de glace peut atteindre plusieurs mètres d'épaisseur. En dessous se dévoile un décor lunaire. »

Il existe différentes typologies de lacs de montagne. À partir de 2.620 m d'altitude, les lacs sont appelés lacs polaires et sont recouverts de glace 10 mois de l'année et plus. En été, la température maximale ne dépasse que rarement les 5°. Forcément, les lacs de haute altitude sont des milieux pauvres en nutriments essentiels au développement d'une faune et d'une flore aquatique, leurs caractéristiques sont d'être dépourvus de végétation et de vie animale. Ils ont souvent une apparence laiteuse, due à la forte concentration en matière minérale en suspension.

Les lacs dits froids, bien qu'encore soumis à de rudes conditions climatiques à 2.430 m, ne restent gelés que 8 mois de l'année, et la température atteint 9 °C au plus chaud de l'été. Peu minéralisés, ils se distinguent par des eaux très limpides.

Contrairement aux lacs de basse altitude ou autres plans d'eau, les lacs de haute altitude subissent une inversion de la stratification de leurs eaux sous la couche de glace : les eaux froides sont au plus près la surface tandis que les eaux plus denses et plus « chaudes » tombent au fond.

© Rémi Masson, tous droits réservés, Futura