Un manchot papou et un manchot à jugulaire ont visiblement repéré quelque chose, quelque part dans l'immensité blanche de l'Antarctique. © Marco Grassi, tous droits réservés
Sciences

Découvrez la nature sauvage à travers les photographies de Marco Grassi

PhotoClassé sous :photographe , Nature , paysages

Le photographe italien Marco Grassi capture le caractère sauvage de la nature et se spécialise particulièrement dans la photographie de grands espaces. Il joue avec l'imagination de l'observateur en capturant des images terriennes mais qui semblent parfois venues d'un autre monde. Marco Grassi travaille beaucoup avec les lumières et les opacités atmosphériques. Il nous présente dans ce diaporama de superbes photographies aux quatre coins du monde.

Deux espèces de manchots se partagent la vedette sur cette photographie. L'espèce la plus grande est celle du manchot papou, qui vit notamment au niveau de la péninsule Antarctique. Ils mesurent en moyenne 75 centimètres de long et pèsent jusqu'à plus de huit kilos. Ils sont reconnaissables aux marques blanches qu'ils arborent entre et au coin des yeux. La plus petite espèce sur la photographie est celle du manchot à jugulaire. L'espèce est nommée ainsi en raison du liseré noir qu'elle présente sous le « menton ». Ces manchots peuvent vivre sur le continent Antarctique mais ils peuvent aussi s'établir sur des icebergs dérivant dans l'océan. Cette espèce mesure environ 70 centimètres de long et pèse jusqu'à cinq kilos.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !