Sciences

Hypatie d'Alexandrie : des travaux en philosophie et mathématiques

Diaporama - Les grandes femmes de la science
PhotoClassé sous :Magazine Science , femmes de sciences , femme
Hypatie d'Alexandrie : des travaux en philosophie et mathématiques
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Philosophe et mathématicienne grecque, Hypatie naît vers 370 après Jésus-Christ à Alexandrie, sous domination romaine. Son père, Théon d'Alexandrie, est le dernier directeur de la Grande Bibliothèque. Elle étudie les sciences, en particulier l'astronomie et les mathématiques. On connaît peu de choses de sa vie et de son œuvre, si ce n'est quelques lettres et des écrits ultérieurs. Hypatie aurait enseigné la philosophie dans la lignée de l'école platonicienne et aurait commenté des ouvrages de mathématiques.

Sa notoriété semblait importante et peut-être cette renommée a-t-elle été mal vue par les autorités chrétiennes de l'époque. D'après des récits, notamment de Socrate le Scolastique (historien du christianisme, à cheval entre les IVe et Ve siècles après Jésus-Christ), elle fut massacrée par une foule de chrétiens en mars de l'année 415.

De nombreux ouvrages lui ont été consacrés et un film, Agora, a raconté son histoire, en 2009.

© Alejandro Amenabar, DP