Anubis, le dieu funéraire
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le tombeau de Toutânkhamon a été trouvé dans une pièce, appelée chambre funéraire. À l'intérieur, la « Maison d'éternité du pharaon » se compose de quatre coffres-chapelles. Sur les faces externes des murs latéraux de la troisième figurent les représentations des dieux protecteurs ; ici, sur cette photo, Anubis. Au nombre de quatre dans la chambre mortuaire, ces sanctuaires gigognes s'emboîtaient l'un sur l'autre et recouvraient le premier cercueil, en pierre, du pharaon. En bois de cèdre et recouvertes de feuilles d'or (et d'incrustations de faïence bleue pour la première), elles n'avaient pas de plancher.

Représenté ici sous une forme hybride mi-homme, mi-animal, Anubis préside aux cérémonies funéraires et aux rituels de momification considérés comme processus de revitalisation. Dieu purificateur, il est celui qui accompagne les morts dans l'au-delà pour les présenter devant le tribunal d'Osiris où s'effectue la pesée de l'âme. Ayant des fonctions de protecteur des bêtes à cornes, il endosse aussi les traits du sacrificateur, garantissant ainsi les offrandes alimentaires en l'honneur du défunt.

© Claude Valette, CC by-nc 2.0