De l’air pour le pharaon !
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Retrouvé intact, cet éventail de cérémonie est une plaque demi-circulaire en bois doré et en pâte de verre multicolore. Cette partie de l'ombrelle est placée au bout d'un long manche ; sur sa tranche percée de trous étaient disposées de grandes plumes d'autruche. Les éléments centraux du décor montrent deux faucons symbolisant la déesse, Nekhbet. Ils encadrent les deux cartouches au nom de Toutânkhamon. Ils se font face en déployant leurs ailes et tiennent les deux symboles de pouvoir. L'un porte la couronne de la Haute-Égypte, l'autre, celle de la Basse-Égypte, signifiant la solidité de la réunification des deux territoires.

Cette ombrelle servait à protéger le roi du soleil et à lui procurer de l'air. La charge de « porteur d'éventail du pharaon » était très convoitée.

© ddenisen, CC by-sa 2.0