Sciences

Se perdre dans un labyrinthe de formes géométriques

Diaporama - « Microphotographie », le monde caché et fascinant de Marek Miś
PhotoClassé sous :chimie , microphotographie , Marek Miś
Se perdre dans un labyrinthe de formes géométriques
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Habituellement, cet agent est destiné à examiner la qualité de l'eau. Mais grâce au talent de Marek Miś, il devient objet d'art. Éclairé à la lumière polarisée et grossi pas moins de 200 fois, il révèle à nos yeux toute l'étendue de sa complexité. Et le photographe, par un habile jeu de lumière tantôt froide, tantôt plus chaude, nous invite à nous perdre dans le dédale créé ici par la cristallisation de la substance.

Des formes géométriques tout ce qu'il y a de plus naturelles et qui rappellent aussi le mystère de quelques fractales. Ou bien encore que l'on peut rapprocher, comme Marek Miś aime à le faire, de quelque chose de connu à notre échelle humaine. Comme le plan d'une ville, par exemple, dont le centre serait occupé par un immense et mystérieux bâtiment accessible uniquement à ceux qui parviendraient à percer le secret de la cité.

Cliché réalisé à l'aide d'un microscope Olympus BH-2 et d'un appareil Pentax K5. © Marek Miś. Tous droits réservés