Dermatite, diarrhée et démence qui peuvent mener à la mort. Ce sont les symptômes peu réjouissants de la pellagre, une maladie décrite pour la première fois au XVIIIe siècle. Une maladie due à la malnutrition et notamment à une carence en vitamine B3. Cette même vitamine B3 (C6H5NO2) incroyablement bien mise en valeur ici par une lumière polarisée et un champ sombre, et sous un grossissement de 100 fois.Ainsi présentée, elle évoque plutôt un univers végétal. Quelques feuilles avec leurs nervures ou encore les cernes — comme autant de marques de croissances — de quelques arbres. Le tout dans une ambiance un peu psychédélique. Comme une invitation à un voyage à contre-courant, hors du temps et de l’espace, que le photographe Marek Miś nous propose de partager avec lui par le biais de ses clichés.Cliché réalisé à l'aide d'un microscope Olympus BH-2 et d'un appareil Pentax K1. © Marek Miś, Tous droits réservés

Sciences

« Microphotographie », le monde caché et fascinant de Marek Miś

PhotoClassé sous :chimie , microphotographie , Marek Miś

La beauté du monde ne s'arrête pas aux paysages idylliques de certaines cartes postales. Ni même aux animaux qui s'ébattent ici ou là. Ou encore aux personnages à l'aura envoûtante. Elle se cache aussi dans le microscopique. Dans ce qui ne se voit pas à l'œil nu, que ce quelque chose soit vivant ou même inerte. C'est le message que Marek Miś, le photographe polonais, biologiste de formation, cherche à faire passer avec ses microphotographies.

Des micro-organismes, des tissus végétaux et ici, une série de cristaux magnifiés par l'œil artiste de l'Homme. Et par quelques astuces techniques. Une invitation au rêve !

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !