Sciences

Nikola Tesla

10 juillet 1856 - 7 janvier 1943

Inventeur

Classé sous :inventions , Nikola Tesla , Nicolas Tesla

Biographie

Nikola Tesla est un inventeur autrichien, né en 1856 à Smiljan, un village de l’Empire autrichien, qui se trouve aujourd’hui dans l’actuelle Croatie. Il a laissé plusieurs contributions au développement technologique. Parmi ses principales études, on peut citer la transmission radio, la robotique, la télécommande, le radar, la physique nucléaire, l’informatique et le courant alternatif.

Études de Nikola Tesla

Tesla a été stimulé par son père depuis son enfance et il a toujours fait preuve d’un incroyable raisonnement logique. Il avait aussi une très bonne mémoire photographique.

En 1873, Tesla a commencé ses études en génie électrique à l’Institut polytechnique de Graz, en Autriche. Puis, il s’est rendu à l’Université de Prague où il n’a jamais terminé son diplôme.

Carrière

En 1881, Nikola Tesla a commencé sa carrière d’ingénieur en rejoignant la compagnie de téléphone de Budapest, mais c’est en 1882 que Tesla a découvert quelque chose qui allait marquer un tournant dans la vie des gens à cette époque-là : le champ magnétique tournant. C’est un principe fondamental de la physique, qui est à la base de tous les appareils qui utilisent le courant alternatif.

À la même époque, il commence à travailler à la société Edison Continental à Paris. Quelques années plus tard, il est invité par Thomas Edison à travailler avec lui, et c’est alors que Tesla s’installe à New York.

Courant continu contre courant alternatif

Ce qui semblait être une opportunité pour la vie de Tesla s’est finalement avéré être le début d’un cauchemar. Des frictions sont apparues lorsque les opinions entre Tesla et Edison ont commencé à diverger. En effet, Tesla avait développé l’utilisation du courant alternatif, qui est un moyen plus efficace de transmettre l’énergie sur de longues distances. En revanche, Edison axait toutes ses recherches sur le courant continu, qui était utilisé à l'époque, et lui apportait du profit grâce à son brevet sur la technologie.

Pour avoir de la lumière chez soi avec le système de Thomas Edison, il faudrait une centrale électrique tous les kilomètres carrés : une opération irréalisable. L’idée de Tesla était quant à elle puissante puisqu’elle utilise des câbles plus petits, pouvant atteindre des tensions plus élevées, en plus de pouvoir transmettre l’énergie électrique sur des distances beaucoup plus longues. Ainsi, si Tesla rendait publics l’efficacité et les avantages du courant alternatif, cela affecterait les actifs financiers de Thomas Edison !

Or, le courant alternatif est beaucoup plus dangereux que le courant continu. Edison entreprend alors une grande campagne contre le « courant tueur » de Tesla. Pour cela, il a cruellement électrocuté plusieurs animaux (chats et chiens notamment) avec du courant alternatif. L’impact a été énorme et cela a fait perdre aux grands investisseurs tout intérêt pour le système Tesla. 

Cependant, des années plus tard, Edison a fini par perdre la guerre du courant électrique ! Par l’ironie du sort, sa défaite a eu lieu à cause des intérêts financiers des grandes entreprises qui ont réalisé que le système Tesla était beaucoup moins cher et plus fonctionnel, devenant ainsi la norme mondiale.

Reconnaissance

En 1894, Tesla a reçu un diplôme honorifique de l’université de Columbia et une médaille du Franklin Institute. Dix-huit ans plus tard, il refuse de partager le prix Nobel de physique avec Edison. Déjà en 1934, il avait reçu à Philadelphie une médaille pour son système d’énergie polyphasique.

Nikola Tesla a déposé environ 40 brevets aux États-Unis et 700 autres à l’international. Il voulait que tout le monde ait accès à l’électricité, et le voyait comme un moyen d’améliorer la qualité de vie des gens. Malheureusement, la cupidité de certains a limité les volontés de ce génie, puisque de nombreux foyers n’ont toujours pas accès à l’électricité, notamment en Afrique subsaharienne.