Sciences

Maximum de l'essaim météoritique des Lyrides

ÉphémérideClassé sous :Univers

Maximum de l'essaim météoritique des Lyrides

Actif du 16 au 25 avril, l'essaim d'étoiles filantes des Lyrides tire son nom de la constellation d'où elles provenaient il y a longtemps : la Lyre. Mais avec le temps, leur point d'origine a glissé dans la constellation d'Hercule. C'est le plus vieil essaim connu à ce jour. Les premières observations remonteraient en effet à 2.500 ans.

En 1867, l'astronome Edmond Weiss démontra que cet essaim avait pour origine la comète Thatcher (C/1861 G1), découverte par A. E. Thatcher le 5 avril 1861. Elle revient au voisinage du Soleil tous les 415 ans.

Pour observer les Lyrides, localisez vers 21 h 00 TU la constellation d'Hercule au-dessus de l'horizon est. Regardez à gauche de la constellation, à côté de la brillante étoile Véga, car c'est de là que proviendront la plupart des étoiles filantes.

Leur vitesse, 49 km/s, est considérée comme moyenne, en comparaison des plus rapides, qui atteignent 71 km/s.

Le taux horaire est estimé à 18. Vous pourrez donc assister à un beau spectacle, d'autant que cet essaim réserve souvent des surprises... Attention cependant à la présence du premier quartier de Lune qui pourrait vous gêner.

Visibilité

À l’œil nu