Sciences

Maximum de l'essaim météoritique des Lyrides

ÉphémérideClassé sous :Univers

Maximum de l'essaim météoritique des Lyrides
Abonnez-vous à la lettre d'information Les éphémérides : tout ce qui va se passer dans le ciel au cours du mois à venir : que regarder, où regarder ?

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Actif du 16 au 25 avril, l'essaim d'étoiles filantes des Lyrides tire son nom de la constellation d'où elles provenaient, à savoir la constellation de la Lyre. Or avec le temps, le point d'où elles proviennent a glissé dans la constellation d'Hercule.

C'est le plus vieil essaim connu à ce jour. Les premières observations remonteraient en effet à 2.500 ans.

En 1867, l'astronome Edmond Weiss démontra que cet essaim avait pour origine la comète Thatcher (C/1861 G1). Cette comète fut découverte par monsieur Thatcher le 5 avril 1861. Elle revient au voisinage du Soleil tous les 415 ans.

Pour observer les Lyrides, localisez vers 21 h 00 TU la constellation d'Hercule au-dessus de l'horizon nord-est. Regardez à gauche de la constellation, car c'est de là que proviendront la plupart des étoiles filantes.

À 49 km/s, elles sont considérées d'une vitesse moyenne, comparées aux plus rapides qui atteignent les 71 km/s.

Le taux horaire est estimé à 30. Vous pourrez donc assister à un beau spectacle, d'autant plus que cet essaim réserve souvent des surprises... 

La lune gibbeuse se lèvera dans la nuit. Vous pourrez donc en profiter avant son lever.

Visibilité

À l’œil nu