Sciences

Maximum de l'essaim météoritique des Bootides de juin

ÉphémérideClassé sous :Univers , Éphéméride à retenir

Maximum de l'essaim météoritique des Bootides de juin
Abonnez-vous à la lettre d'information Les éphémérides : tout ce qui va se passer dans le ciel au cours du mois à venir : que regarder, où regarder ?

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'essaim d'étoiles filantes des Bootides de juin est actif du 22 juin au 2 juillet. Son nom provient de la constellation dont il est proche, la constellation du Bouvier, appelée Bootes en latin. Il provient de débris de la comète 7P/Pons-Winnecke. Cette comète a été observée en 1812 par Jean-Louis Pons. Elle aurait été redécouverte en 1858 par Winnecke, ce qui explique qu'elle porte ces deux noms.

D'une vitesse de 18 km/s, ces étoiles filantes sont considérées comme très lentes comparées aux plus rapides à 80 km/s. C'est d'autant mieux pour les observateurs, qui ont ainsi le temps de les apprécier. Il est difficile d'évaluer le taux horaire, qui varie sans cesse d'une année à l'autre. En 1928, des Russes ont observé un taux horaire de 500 ! Les derniers taux les plus importants remontent à 1998, avec un taux horaire de 100, et 2004 avec un taux de 50. À surveiller donc.

Pour observer les Bootides de juin, il vous faut regarder en direction de la constellation du Bouvier, que vous trouverez au-dessus de l'horizon nord-ouest vers 2 h 15 TU. C'est tôt, certes, mais plus tard, la lumière du jour viendra tout gâcher. L'absence de la Lune n'en sera que bénéfique.

Visibilité

À l’œil nu