Sciences

Maximum de l'essaim des météores des Perséides

ÉphémérideClassé sous :Univers

Maximum de l'essaim des météores des Perséides

L'essaim météoritique des Perséides actif du 17 juillet au 24 août, tire son nom du fait que les étoiles filantes semblent provenir d'un même endroit du ciel, appelé radiant, situé dans la constellation de Persée. Cet essaim est associé au passage de la comète 109P/Swift-Tuttle, qui repasse au voisinage de la Terre tous les 130 ans. Son dernier passage remonte à décembre 1992. C'est l'essaim le plus connu et le plus médiatisé. Il est appelé aussi "Les larmes de Saint-Laurent", car autrefois la date du maximum était le 10 août, jour de la Saint-Laurent.

D'après les simulations informatiques, le cru 2006 promet un regain d'activité, sans pour autant atteindre le niveau de 2004. Toutefois, la présence de la Lune gibbeuse décroissante, (pleine lune le 9), jouera les trouble-fêtes. Seuls les météores les plus brillants seront visibles. Les Perséides ne devraient toutefois pas décevoir les observateurs avec 100 météores à l'heure au maximum de son activité. Comme chaque année, plusieurs pics sont prévus. Un premier pic le 12 aux environs de 23H00 TU, soit le 13 à 1H00 heure locale. Le pic secondaire est prévu le 13 aux environs de 0H20 TU, soit 2H20 heure locale. Un troisième et quatrième pic sont prévus respectivement le 13 à 1H30 TU (3H30 heure locale), et à 9H00 TU (11H00 heure locale).

Comme vous le voyez, en Europe les pics seront assez visibles à l'exception du dernier. Les météores seront très rapide, en effet ils zèbreront le ciel à la vitesse de 59 km par seconde et laisseront une traînée persistante visible plusieurs secondes après leur passage.

Vers 0H00 TU localisez la constellation de Persée au-dessus de l'horizon Nord-Est. Le radian se trouve entre la constellation de La Girafe, et Persée. Rappelons qu'il en est prévu 100 par heure ! De belles observations en perspective.

Visibilité

À l’œil nu