Sciences

Éclipse partielle de Soleil, visible à l'extrême sud de l'océan Indien

ÉphémérideClassé sous :Univers

Éclipse partielle de Soleil, visible à l'extrême sud de l'océan Indien
Abonnez-vous à la lettre d'information Les éphémérides : tout ce qui va se passer dans le ciel au cours du mois à venir : que regarder, où regarder ?

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Au cours de sa révolution autour de la Terre, il arrive que la Lune s'intercale entre le Soleil et la Terre, projetant son ombre sur le Globe. Les observateurs se trouvant parfaitement dans l'alignement Soleil-Lune ont le privilège d'assister à une éclipse de Soleil. Il fait très sombre et les étoiles les plus brillantes apparaissent.

Mais pour qu'une éclipse totale de Soleil se produise à un endroit de notre planète, il faut que le Soleil, la Lune et la Terre soient parfaitement alignés. Cela ne se produit pas toujours, et parfois nous ne pouvons observer qu'une éclipse partielle, pendant laquelle seulement une partie du Soleil est masquée par la Lune. C'est ce qui se produira ce 1er juillet.

Il s'agit de la troisième éclipse de cette année 2011, qui en verra quatre. Elle sera malheureusement difficilement observable, car elle se produira en plein océan, à l'extrême sud de l'océan Indien, entre l'Afrique et l'Antarctique. Pour l'observer, il faudra se trouver à bord d'un bateau.

L'éclipse atteindra son maximum à 8 h 39 TU.

Comme l'éclipse ne sera pas totale, il faudra se protéger les yeux pendant toute la durée du phénomène. Vous pouvez aussi observer l'éclipse par projection, ce qui vous permettra de la voir en toute sécurité.

Pour en savoir plus sur les éclipses, consultez le dossier Le mécanisme des éclipses

Visibilité

À l’œil nu