Sciences

Maximum de l'essaim météoritique des êta-Aquarides

ÉphémérideClassé sous :étoile , Éphéméride à retenir

Maximum de l'essaim météoritique des êta-Aquarides
Abonnez-vous à la lettre d'information Les éphémérides : tout ce qui va se passer dans le ciel au cours du mois à venir : que regarder, où regarder ?

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'essaim d'étoiles filantes des êta-Aquarides est actif du 19 avril au 28 mai. Les étoiles filantes semblent provenir de la constellation du Verseau qui, en latin, se dit Aquarius, d'où leur nom.

Les premières observations de cet essaim remontent à l'an 401, mais ce n'est qu'en 1870 qu'il fut officiellement découvert par G. L. Tupman. Six ans plus tard, il fut associé au passage de la comète de Halley.

Ces étoiles filantes sont très rapides, avec une vitesse de 66 km/s. Le taux horaire est de 55 météores par heure. Malheureusement, la présence de la Lune presque pleine gâchera la fête.

Pour observer cet essaim, repérez vers 3 h 00 TU la constellation du Verseau au-dessus de l'horizon sud-est. C'est tôt, certes, mais 30 minutes plus tard, les lueurs de l'aurore seront trop importantes.

Comme pour tout maximum, il est conseillé de regarder également 24 heures avant et 24 heures après, la date annoncée n'étant qu'une estimation.

Visibilité

À l’œil nu