Sciences

Émergences

Dossier - Qu'est-ce que l'émergence ?
DossierClassé sous :Mathématiques , information , complexité

-

Le dossier explique comment la simplicité s'oppose à la fois à la complexité aléatoire (le désordre produit par le hasard) et à la complexité organisée (une ville, une être vivant). On en tire des éclaircissements sur le concept d'émergence.

  
DossiersQu'est-ce que l'émergence ?
 

La distinction entre complexité organisée (mesurée par la profondeur logique de Bennett) et la complexité aléatoire (mesurée par la complexité de Kolmogorov) permet une classification des divers phénomènes d'émergence.

A Emergence triviale

C'est ce qui se passe lorsqu'un milieu aléatoire s'organise selon un schéma simple et répétitif. De la complexité aléatoire disparaît (K diminue) mais aucun contenu profond n'apparaît (P reste faible).
Exemple : La cristallisation : un certain désordre s'efface, mais pour laisser la place à une sorte d'uniformité structurelle et peu intéressante.

B Emergence innovatrice

Lors d'un long processus évolutif ou dynamique, dans certains cas particuliers, une structuration s'élabore, des éléments s'organisent les uns relativement aux autres, s'amalgament, établissent des relations stables et complexes. Alors qu'au départ n'était présent que du désordre sans contenu (des objets ayant éventuellement une forte complexité de Kolmogorov, mais n'ayant qu'une faible profondeur logique de Bennett) au terme du processus, on se trouve en présence de complexité organisée.
Exemple : l'apparition de la vie sur terre ou le déroulement d'un algorithme qui fait apparaître à l'écran un objet fractal.

C Illusion perceptive d'émergence

Dans certaines situations, l'émergence est une illusion. Nos sens qui ne sont capables ni de mesurer précisément la complexité de Kolmogorov, ni d'évaluer la profondeur logique de Bennett, peuvent avoir l'illusion d'une émergence à partir d'un substrat originellement sans complexité véritable (par exemple le développement d'une plante à partir d'une graine cachée). Dans de tels cas, le long processus de calcul (l'émergence véritable) est celui qui a donné naissance à la graine, et qui dans notre exemple se confond avec l'évolution biologique sur terre, et non pas le simple déploiement de l'information génétique contenue dans la graine et qui conduit en quelques jours ou quelques heures à une plante.