Sciences

Améliorer son CV en 4 conseils

Dossier - Les règles d'or pour bien rédiger son CV
DossierClassé sous :Magazine Science , CV et entretien d'embauche , CV

Comment bien rédiger son CV ? De nombreuses personnes à la recherche d'un emploi se posent cette question. Découvrez dans ce dossier les règles d'or et de multiples conseils pour vous aider dans la rédaction de votre CV.

  
DossiersLes règles d'or pour bien rédiger son CV
 

Avec l'arrivée d'Internet, les candidatures peuvent rapidement atteindre un nombre impressionnant et parfois même se compter en centaines. Pourtant, l'important n'est pas de postuler à tour de bras, mais bien de faire la différence avec la multitude de CV qui vont tomber en quelques instants dans la boîte mail de la personne chargée du recrutement. Pour cela, découvrez quelques conseils pour améliorer son CV.

Internet à bouleversé la façon de poser sa candidature, ainsi que l'approche des recruteurs. Aujourd'hui, en quelques clics, vous pouvez postuler... aux quatre coins de la planète. Ce phénomène facilite l'acte de candidature. Conséquence de l'arrivée des candidatures par mail : la sélection en devient de plus en plus dure et, souvent, le premier coup d'œil fait la différence. Place donc à la clarté !

Adapter son CV en fonction de l'offre d'emploi

Gardez bien à l'esprit à l'heure de postuler que des centaines d'autres personnes aux compétences proches, voire identiques, vont faire de même. Adaptez votre CV et sa présentation en fonction du job et de l'entreprise pour mieux l'améliorer.

Prenez en compte les éléments importants du poste et placez vos compétences en fonction de leur intérêt pour ce travail. Par exemple, pour un poste dans le commerce à l'international, vos compétences linguistiques sont un atout à placer de suite, en tête de votre CV.

Le CV étant la pièce maîtresse de votre candidature, une réflexion est préalable à sa rédaction. Pensez à bien identifier votre projet professionnel ; cela passe par l'ensemble de vos compétences, expériences et souhaits de carrière. Si cette analyse est fondamentale à l'heure de rédiger votre CV, c'est aussi un excellent entraînement en vue d'un entretien.

Pour améliorer son CV, il faut avant tout suivre certaines règles. © DR

Bien choisir son type de CV

Vient maintenant le temps de se lancer dans la rédaction proprement dite. Il existe plusieurs écoles, qui ont fait leurs preuves et différents types de CV :

  • Vous pouvez opter pour le CV plus répandu, dit antichronologique : vous structurez alors votre CV de manière temporelle en commençant par votre dernière expérience et en finissant par la plus ancienne.
  • Le second est plus classique, c'est le CV par rubriques. Commencez par votre état civil, puis la formation, les expériences, les activités extraprofessionnelles, les langues étrangères et les différents outils informatiques que vous maîtrisez.

Soigner la présentation du CV

Il est important de présenter le CV de la meilleure manière pour faire la différence aux yeux du recruteur. Ici, la règle d'or est la clarté ! C'est l'essentiel de votre présentation : les informations susceptibles d'intéresser le recruteur doivent figurer en tête. Ces informations devront être précises et concises ; les recruteurs ne passant pas beaucoup de temps devant les CV, les choses essentielles doivent sauter aux yeux. Il n'y a rien de pire pour un recruteur que le doute sur une formation ou des données pas claires et désordonnées.

Étoffer la rubrique «expériences »

Tout élève connaît le moment souvent difficile d'indiquer ses expériences, alors qu'elles sont rares voire inexistantes. Pas de panique, cette « faiblesse » est tout à fait normale chez un jeune. Réservez cette rubrique à vos expériences extrascolaires comme un engagement dans une association, vos jobs d'été, vos stages ou encore vos voyages à l'étranger. N'hésitez pas à indiquer en quelques mots ce que vous y avez appris, ce que vous en retenez voire la nature de votre travail.

Vous pouvez également opter pour de l'originalité pour certains secteurs d'activité, le plus souvent créatifs, mais cela reste un risque qu'il est important de mesurer en fonction du poste pour lequel vous postulez et de l'entreprise.