Sciences

Christian Duchemin un bénévole ambassadeur.

Dossier - Guédelon : renaissance d'un château médiéval
DossierClassé sous :histoire , château médiéval , Moyen Âge

-

Durant 20 ans, 45 oeuvriers construisent sous vos yeux un château-fort avec les techniques du XIIIème siècle, au cœur de la forêt, avec à leur disposition les matériaux nécessaires à la construction : l'eau, la pierre, la terre, le sable, le bois.

  
DossiersGuédelon : renaissance d'un château médiéval
 

En 2005, 225 bénévoles sont venus de tous les horizons socioprofessionnels français et européens. Ils sont tous animés par une forte volonté de participer à notre projet et d'apporter ainsi leur pierre à l'édifice.

Vue Sud du château - 2017 © Clément Guérard, Guédelon, tous droits réservés

Certains font preuve d'un tel élan qu'ils finissent par faire partie du paysage au point que le public est parfois étonné de constater leur niveau d'intégration dans l'équipe permanente des oeuvriers. D'autres moins présents sur le terrain, n'en sont pas moins actifs par le rôle d'ambassadeurs de Guédelon qu'ils tiennent à l'extérieur du chantier.

Christian Duchemin : ambassadeur de Guédelon sur un salon dédié au tourisme à Paris. © Guedelon - reproduction et utilisation interdites - Tous droits réservés

Christian Duchemin est de ceux-là. Ce menuisier de 44 ans est devenu en quelques années une sorte de VRP de Guédelon un peu partout en France et en Europe. Arrivé en 1999, Christian est un « volontaire de l'An II » du chantier. Spécialiste du bois, il est passé chez les bûcherons et chez les charpentiers mais aussi à la carrière et à la maçonnerie. Mais c'est au cours de ses nombreux déplacements qu'il a déployé une grande énergie à faire connaître Guédelon.

Curieux de nature et amateur de vieilles pierres, il fréquente régulièrement les fêtes médiévales et les sites historiques où il ne manque jamais d'évoquer Guédelon et de diffuser une quantité respectable de documentation et d'affiches. C'est une autre façon de contribuer au succès de notre projet qui permet de constater régulièrement l'intérêt que porte le grand public à cette aventure. Du chemin, pour ne citer que les déplacements de cette année, Christian le Bien Nommé, en a parcouru beaucoup : Provins, Montluçon, Dinan, Sedan, Les Andelys Château-Gaillard, Orléans, Crêvecoeur-en-Auge, Pontoise, Herblay, Folleville et Château-Thierry. Et comme ce remuant voyageur ne se cantonne pas à l'Hexagone, il est même allé déposer nos affiches en Finlande dans le village du Père Noël.

Profession oblige, il a fabriqué lui-même une série de panneaux photos sur Guédelon, des présentoirs à outils et à prospectus et une machine de corderie qui forment l'ossature d'un stand toujours apprécié dans les foires et les salons comme celui des autocaristes à Paris (le MITCAR). Il y a d'ailleurs accompagné la charmante équipe des relations publiques du chantier.