Sciences

Historique

Dossier - La leçon de Hindi
DossierClassé sous :ethnologie , hindi , language

Alain Joly

-

Apprendre la langue d'un pays est une excellente façon de s'ouvrir aux mystères et aux subtilités de sa culture, tant du point de vue historique que social. Mais cela peut s'avérer être une tâche bien ardue, surtout quand, comme c'est le cas pour l'Inde, le pays possède une bonne quinzaine de langues principales avec presque autant d'écritures différentes, et plus de 1500 dialectes divers.

  
DossiersLa leçon de Hindi
 

Une de ses plus anciennes branches fut le védique, que parlaient les aryens vers 2000 avant J.-C. quand ils s'établirent au nord de l'Inde. Au contact des langues préexistantes se formèrent des langues intermédiaires, les prâkrits (signifiant usuel, populaire), dont le processus de simplification continua jusqu'à donner naissance aux langues actuelles de l'Inde du Nord.

Alors que toutes ces langues prenaient forme, deux langues anciennes s'en dégagèrent, le pali, langue de la religion bouddhiste et le sanscrit, né d'une construction artificielle pour élaborer une langue parfaite (samskrta signifiant parfait, civilisé), qui devint très vite la langue des prêtres et des lettrés de hautes castes. Au IVème siècle avant J.-C., l'illustre grammairien Panini fixa les quelques 4000 règles grammaticales qui établirent le sanscrit classique.

Poèmes : Le Ramayana

L'oeuvre de Kalidasa, les fables du Panchatantra, les grands poémes épiques comme le Ramayana et le Mahabharata ont été écrits en sanscrit. De la religion à la philosophie, en passant par la grammaire, l'étymologie, la lexicographie, l'astrologie, la sociologie, le sexe, la politique, les arts, le sanscrit régnait. Avec une vie glorieuse de plus de 3000 ans, il reste encore vivant aujourd'hui, apparaissant durant les cérémonies hindoues où des versets rituels sont chantés.

Miniature moghole du XVIlle siècle. Kabir, simple tisserand, mais poète important dans la littérature hindie

Descendant direct du sanscrit, le hindi commença à émerger au VIIème siècle pour devenir stable vers le Xème siècle. Plusieurs dialectes furent utilisés en littérature, notamment le braj, dans lequel s'exprimait Kabir et d'autre poètes de l'époque médiévale. Il fut remplacé au XIXème siècle par le khari boli qui consacra le hindi moderne. Toutefois, il existe encore beaucoup de "hindis" différents, la langue étant toujours en voie de standardisation, et subissant encore les nombreuses influences des dialectes et langues voisines.

L'écriture existe depuis déjà 5000 ans en Inde. Sa plus ancienne forme représente des inscriptions hiéroglyphiques sur des sceaux datant du deuxième et troisième millénaire avant J.-C., retrouvés dans la vallée de l'Indus, berceau de l'antique civilisation du même nom, dans l'actuel Pakistan. Elle n'a à ce jour pas pu être déchiffrée. Un des plus anciens systèmes graphiques indiens, le Brahmi, a donné naissance aux principales écritures du nord de l'Inde.

Celle utilisée pour le sanscrit, le hindi et quelques autres langues est le nagari (littéralement urbaine) ou devanagari, écriture des dieux.