Dans l'équation de Drakeéquation de Drake, Ne représente le nombre de planètes avec un écosystèmeécosystème. Si l'on se limite au Système solaireSystème solaire, on peut estimer que Ne = 3, puisque VénusVénus, la TerreTerre et Mars sont situées à la bonne distance du SoleilSoleil.

Vue d'artiste d'un coucher de soleil vu de Super-Earth Gliese 667 Cc. © ESO/L. Calçada, CC BY 4.0

Vue d'artiste d'un coucher de soleil vu de Super-Earth Gliese 667 Cc. © ESO/L. Calçada, CC BY 4.0

Si nous parvenons à détecter la présence de certains éléments chimiqueséléments chimiques sur des exoplanètes, nous ne sommes pas en mesure de détecter un écosystème. Ce paramètre et les suivants sont donc inconnus. Nous ne pouvons que spéculer sur leurs valeurs en tenant compte de nos connaissances du Système solaire.

Autour de chaque étoileétoile, les scientifiques définissent une zone habitable où l'eau peut exister à l'état liquideliquide, afin que la vie puisse se développer. Pour le Système solaire, on estime que cette zone va de Vénus à Mars. Plus près de l'étoile, l'eau peut exister sous forme gazeuse. Plus loin, elle serait sous forme solidesolide.

Le logiciel SkyOrb 3D permet de connaître la position des planètes, ici celles du Système solaire en date du 8 novembre 2013. En bleu, la <em>habzone</em>, ou zone d’habitabilité, où l'eau peut exister sous forme liquide. © Élisabeth Piotelat

Le logiciel SkyOrb 3D permet de connaître la position des planètes, ici celles du Système solaire en date du 8 novembre 2013. En bleu, la habzone, ou zone d’habitabilité, où l'eau peut exister sous forme liquide. © Élisabeth Piotelat

En réalité, la situation est beaucoup plus complexe. Par exemple, les astronomesastronomes rêvent d'envoyer une sonde sur TitanTitan, un satellite de SaturneSaturne, qui comporte des geysersgeysers de glace photographiés par la sonde Cassini. Il pourrait ainsi y avoir un océan d'eau liquide.

Si nous continuons l'analogieanalogie avec l'aquarium, nous avions disposé de la terre, des cailloux (Fp) ; il nous faut maintenant créer un écosystème en ajoutant des plantes.

Un écosystème dans l'aquarium. © Élisabeth Piotelat

Un écosystème dans l'aquarium. © Élisabeth Piotelat

Avec une valeur de Ne égale à 3, la version optimiste de notre équation devient :

L’<a href="//www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/dossiers/d/astronomie-seti-recherche-vie-extraterrestre-994/page/4/" title="Dossier Seti, recherche d&#039;une vie extraterrestre : L&#039;équation de Drake">équation de Drake</a> optimiste avec N<sub>e</sub> = 3. © DR

L’équation de Drake optimiste avec Ne = 3. © DR

La version pessimiste quant à elle devient :

L’équation de Drake pessimiste avec N<sub>e</sub> = 3. © DR

L’équation de Drake pessimiste avec Ne = 3. © DR