Sciences

L'Echelle de Danjon

Dossier - L'éclipse totale de Lune du 16 mai 2003
DossierClassé sous :Astronomie , éclipse de lune , lune

-

Dans les premières heures de la journée du 16 mai 2003, le spectacle d'une éclipse totale de Lune, toujours aussi féerique, se déroulera sous nos yeux dans la constellation de la Balance (Libra). Cette éclipse intervient seulement quelques heures après son passage au plus près de la Terre (périgée). Son diamètre apparent assez important (33,4 arc-minutes).

  
DossiersL'éclipse totale de Lune du 16 mai 2003
 

Lors de l'éclipse totale, la Lune prend une coloration rougeâtre plus ou moins accentuée, et l'on peut noter, d'une éclipse totale à l'autre, des variations de luminosité et de couleur.

Ces variations d'éclat et de teinte proviennent, d'une part, de la distance Lune-Terre et de la position de la Lune par rapport au cône d'ombre, et d'autre part, de la transparence de notre atmosphère.

Les nuages et les particules en suspension dans notre atmosphère affectent la coloration de la Lune en filtrant plus ou moins la lumière solaire déviée. Ainsi, les années qui suivirent de fortes éruptions volcaniques, notamment celles du Krakatau (1883), de la Montagne Pelée (1902), du mont Agung (1963), du volcan El Chichõn ( 1982) ou du Pinatubo (1991), les éclipses furent exceptionnellement sombres.

L'astronome français André Danjon (1890-1967), directeur de l'Observatoire de Paris de 1945 à 1963, a proposé un classement pour décrire la luminosité résiduelle et la coloration de la Lune éclipsée lors d'une éclipse totale.