Sciences

Les éruptions solaires à la chaîne

Dossier - À la découverte de l'atmosphère solaire
DossierClassé sous :Astronomie , soleil , activité solaire

-

Les entrailles du Soleil sont inaccessibles et il est difficile d’observer sa surface avec une bonne résolution. Les chercheurs utilisent donc des expériences numériques pour expliquer les phénomènes qui se déroulent au cœur de son atmosphère. Découvrez les événements solaires et leur simulation dans ce dossier.

  
DossiersÀ la découverte de l'atmosphère solaire
 

La simulation numérique peut servir non seulement à étudier un problème scientifique de fond, mais aussi à tenter de recréer un événement particulier ayant eu lieu comme une série de plusieurs éruptions solaires, par exemple.

Plusieurs éruptions solaires à la chaîne. © NASA/SDO, Wikimedia commons, DP

Des éruptions en chaîne sont ainsi survenues le 1er août 2010 : une série de trois éruptions consécutives rapprochées a pu être observée. Cette succession est assez inhabituelle, ce qui a suscité l'intérêt de la communauté scientifique.

Sur l'image et la vidéo suivante, on observe ces éruptions solaires en chaîne. Les sites d'origine de chacune de ces éruptions sont indiqués sur l'image ci-dessous (en haut, à droite). Nous constatons que la seconde éruption a lieu à partir du site le plus éloigné de la première : le site du centre est le dernier à être déclenché. Ceci est particulièrement étonnant, car nous aurions pu nous attendre à ce que les éruptions soient engendrées de proche en proche, à la manière de dominos.


Simulation numérique du déclenchement en chaîne des trois éjections de masse coronale. Les lignes colorées tracent le champ magnétique. © Adapté de Török et al.The Astrophysical Journal, 2011

Prévoir les éruptions solaires

Cette simulation permet donc de rendre compte et de comprendre la séquence d'éruptions en chaîne du 1er août 2010. Elle explique comment un événement actif peut en entraîner un autre situé à des centaines de milliers de kilomètres de distance. Cette simulation montre aussi que le déclenchement d'une éruption n'est pas seulement dû aux propriétés du tube magnétique, mais peut être influencée par l'ensemble de la configuration magnétique.

Afin de prévoir des éruptions solaires, il ne faut donc pas seulement se concentrer sur une région particulière mais il faut être capable d'observer l'ensemble du Soleil.