Sciences

Deux nouvelles Ariane : Ariane 2 et Ariane 3

Dossier - L'aventure de la fusée européenne Ariane
DossierClassé sous :Astronautique , fusées , Ariane

-

Ce dossier retrace l'aventure de la fusée européenne Ariane, des premières fusées françaises tirées depuis le Sahara jusqu'aux Ariane V actuelles, au travers de la construction des politiques spatiales française et européenne. Une aventure technique, politique et humaine.

  
DossiersL'aventure de la fusée européenne Ariane
 
  •  Ariane III, 50 % de puissance en plus

Paradoxalement, Ariane III est apparue avant Ariane II. Cette dernière est une version modifiée de la I (principalement l'allongement du troisième étage) alors que Ariane III est une Ariane II avec deux propulseurs d'appoint à poudre.

Les fusées Ariane I, II et III - source : E.S.A.

Le premier vol d'Ariane III a lieu le 4 août 1984, il s'agit du vol V10 (le V remplace désormais le L). C'est une réussite pour ce nouveau lanceur qui permet maintenant de placer 2 700 kg en GTO, soit 50% en plus d'une Ariane I. Ce lanceur fonctionne bien et, sur les onze exemplaires lancés de 1984 à 1989, seul le vol V15 sera un échec.

  •  L'ère commerciale

Ariane est devenue un produit fiable et efficace. Il convient donc de créer une société qui aura pour rôle de commercialiser les services de la fusée. Cela se fera le 26 mai 1980 : trente-six entreprises aérospatiales européennes, treize banques et le C.N.E.S. créent la première compagnie de transport spatial de l'histoire humaine, Arianespace.

Notons au passage que cette première compagnie est européenne, et non américaine. La navette et les lanceurs américains seront donc concurrencés. On voit ainsi le chemin parcouru par les Européens, qui lançaient leur premier satellite en 1965, 4 ans après le vol de Gagarine et qui, 15 ans après, sont en passe de devenir les leaders du transport spatial.

Le premier vol sont l'égide d'Arianespace est le L-9, qui emporte un satellite de 1 200 kg, SpaceNet. Rapidement, le carnet de commande atteint 1 milliard de dollars et les bénéfices sont pour bientôt. Cette arrivée d'Arianespace est l'aussi l'aboutissement de nombreux efforts, et une source de fierté pour l'Europe, et en particulier pour la France, qui en aura aussi tiré une très vaste expérience technologique.

  •  Ariane II entre en scène

Comme nous l'avons vu, Ariane II est une Ariane III sans les propulseurs d'appoints. Sa capacité d'emport en GTO est de 2 175 kg. Elle eu une carrière moins importante que les I et III, avec seulement 6 vols, de 1986 à 1989. Le premier de ces six vols fut d'ailleurs le seul échec. Tout comme Ariane III, elle a cédé la place à Ariane IV en 1989, qui eut, elle, une tout autre carrière et qui assuré la place de leader mondial à Arianespace et à l'Europe.