Sciences

L'arrivée d'Ariane

Dossier - L'aventure de la fusée européenne Ariane
DossierClassé sous :Astronautique , fusées , Ariane

-

Ce dossier retrace l'aventure de la fusée européenne Ariane, des premières fusées françaises tirées depuis le Sahara jusqu'aux Ariane V actuelles, au travers de la construction des politiques spatiales française et européenne. Une aventure technique, politique et humaine.

  
DossiersL'aventure de la fusée européenne Ariane
 

Ce fut principalement la France qui s'investit dans le programme Ariane. D'un coût estimé en 1975 à 3,05 milliards de francs, la France prit en charge près des deux tiers (63.9 %). L'Allemagne finançait quant à elle le programme à hauteur de 20.1 %.

  •  La qualification

Le premier modèle conçu fut Ariane I. D'une masse au décollage de 210 tonnes (l'équivalent d'un gros avion de ligne), elle devait être capable de placer 1 850 kg en orbite GTO (orbite de transfert elliptique, d'altitude basse de 200 km et d'altitude haute 36 000 km). Par ailleurs, ces 1 850 kg devaient pouvoir être répartis sur 2 satellites, grâce au SY.L.D.A., SYstème de Lancement Double d'Ariane.

Le premier vol d'Ariane, le 24 décembre 1979 - source : E.A.D.S.

Le premier vol, L-01, eu lieu le 24 décembre 1979 après un report de 6 mois dû à un système au sol défectueux. Ce vol, le premier d'un série de 4 vols qualificatifs, fut parfait. Le second, L-02 eu lieu 5 mois après. Après 108 secondes de vol, le lanceur explosa en détruisant ses deux satellites, un satellite scientifique et un relais radio-amateur. Les moteurs du premier étage fut récupérés puis incriminés, victimes d'un petit défaut aux grosses conséquences.

  •  L'exploitation commerciale d'Ariane I

La leçon fut apprise et L-03, le 19 juin 1981, fut un nouveau succès. De plus, trois satellites furent mis à poste avec un seul tir. L-04 fut aussi un succès et Ariane I fut qualifiée pour une utilisation commerciale. Deux satellites furent tirés lors du L-5 (la suppression du 0 indique que la fusée est qualifiée) mais le lanceur echoua après 7 minutes d'un vol parfait. Une turbopompe était responsable d'une perte de 79 millions de dollars.

Après ce coup dur, une revue de programme fut effectuée, permettant de corriger des erreurs qui auraient pu à leur tour devenir fatales. Les missions reprirent ensuite, avec réussite à chaque fois.

Au final, Ariane I sera lancée onze fois entre 1979 et 1986, avec les seuls deux échecs que nous avons vu.