Sciences

Le Bourget, toute une histoire !

Dossier - Le Salon du Bourget : l'aviation d'hier à aujourd'hui
DossierClassé sous :aéronautique , Salon du Bourget , Salon international de l’Aéronautique et de l’Espace

-

Le Salon du Bourget, alias Salon international de l’aéronautique et de l’espace, a fêté en 2009 son centième anniversaire. L'occasion de revenir sur l'Histoire de ce salon. Attachez vos ceintures, et place à l’Aventure !

  
DossiersLe Salon du Bourget : l'aviation d'hier à aujourd'hui
 

Il est légitime de penser que le premier maillon d'une longue chaîne d'événements qui allait conduire à la manifestation du Salon du Bourget telle que nous la connaissons aujourd'hui fut l'envol, le 9 octobre 1890, de Clément Ader à bord de son Avion III baptisé Éole.

Reconstitution du premier vol de Clément Ader à bord de l'Éole. © Wikipédia Creative Commons

Clément Ader et le premier vol 

Ce jour-là, il enleva l'appareil de 15 mètres d'envergure muni d'ailes de chauve-souris entraîné par un moteur à vapeur de 20 chevaux de la pelouse du parc du château d'Arminvilliers et effectua un vol d'une cinquantaine de mètres, retenu par l'Histoire comme le premier « soulèvement » d'un engin plus lourd que l'air sous la seule force de son moteur, avec une personne à bord.

L'exploit était à même de capter l'attention et passionner quelques précurseurs, et entre 1900 et 1908, de nombreuses initiatives personnelles exploraient la voie du vol motorisé, avec même un certain esprit de compétition. Mais bien vite, le besoin de collaboration, ainsi qu'une mise en commun des expériences acquises se fit sentir.

Une chambre syndicale pour les engins volants

Les plus représentatifs d'entre eux, dont certains allaient marquer l'Histoire, se réunissaient alors sous l'égide de l'Automobile Club de France, fondé en 1895. Il y avait là régulièrement Louis Blériot (fabricant de phares d'automobiles), Louis Breguet, Gabriel et Charles Voisin, et surtout Robert Esnault-Pelterie. Afin de se différencier du secteur automobile tout en affirmant l'intérêt d'un « plus lourd que l'air », ils décident la création d'une chambre syndicale afin de faire reconnaître le « caractère industriel et commercial de ce qui a été jusqu'alors considéré comme un sport ». La naissance de cette organisation est actée le 11 janvier 1908. Deux jours plus tard, Henri Farman effectue au-dessus du terrain d'Issy-les-Moulineaux le premier vol officiel en circuit fermé d'un kilomètre à bord d'un aéroplane Voisin.

Reconstitution de l'aéroplane Voisin au moyen duquel Henri Farman a réalisé le premier kilomètre en circuit fermé. Maquette exposée au musée du Bourget. © Wikipédia Creative Commons

L'idée d'une exposition internationale sur l'aviation

Un an plus tard, Robert Esnault-Pelterie et André Granet, un architecte passionné de sports motorisés, décident d'organiser une exposition internationale afin de faire connaître au public les progrès accomplis en navigation aérienne. Elle se tiendra du 25 septembre au 17 octobre 1909 au Grand Palais à Paris, une section intitulée « Première exposition internationale de la Locomotion aérienne » étant intégrée au 12e Salon de l'automobile.

Note : le 11e Salon de l'automobile comprenait déjà, du 24 au 30 décembre 1908, une section « réservée aux choses de l'Air » ; cependant cette exposition, consacrée à l'automobile, n'est pas considérée comme précurseur des Salons de l'aviation.