Tout va bien ! Le télescope spatial James Webb va pouvoir décoller le 22 décembre

Classé sous :télescope spatial James Webb , Ariane 5 , James Webb Space Telescope

Nouvelle date de lancement confirmée pour le télescope spatial James-Webb. La Nasa annonçait dans un communiqué daté du 24 novembre que le JWST partirait pour l'espace le mercredi 22 décembre à 13 h 20 (heure française), depuis la base de Kourou en Guyane. Le choix de cette nouvelle date fait suite au report annoncé le 22 novembre, après un incident : l'un des câbles de serrage maintenant l'appareil avait rompu, entraînant ainsi des vibrations dans le télescope.

Des équipes d'ingénieurs ont mené des tests durant deux jours afin de vérifier si le James Webb Space Telescope avait subi une possible dégradation. Les chercheurs ont indiqué qu'aucune pièce n'avait été endommagée, permettant ainsi la reprise des préparatifs en vue du lancement. À partir du 25 novembre et les 10 jours suivants, le JWST sera approvisionné en propergols, qui alimenteront les propulseurs du télescope une fois ce dernier dans l'espace.

[EN VIDÉO] Une minute pour comprendre le déploiement du télescope spatial James-Webb  Après son départ pour l'espace le 18 décembre 2021, le James Webb Space Telescope transitera durant 29 jours vers le point de Lagrange L2, à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Durant cette période, le JWST déploiera ses instruments progressivement, afin d'être opérationnel à son arrivée sur place. 

Pour en savoir plus

Un incident contraint de repousser le lancement du plus grand télescope spatial

Article de Dorian De Schaepmeester, publié le 23/11/2021

Un report de plus pour le télescope spatial James-Webb. La Nasa annonçait dans un communiqué le 22 novembre que le lancement du successeur d'Hubble, initialement prévu pour le 18 décembre, s'effectuerait au plus tôt le 22 décembre. L'agence explique qu'une bande de serrage destinée à attacher le télescope à un module intégré à la fusée Ariane 5 aurait soudainement lâché, provoquant des vibrations dans l'appareil. 

Le communiqué indique qu'une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l'incident, tandis que des tests supplémentaires seront menés pour s'assurer du bon fonctionnement du James Webb Space Telescope. Ce dernier décollera de la base de Kourou, en Guyane. Le report de la date de lancement implique un décalage du calendrier général : le télescope ne rejoindra son objectif, le point de Lagrange L2 situé à 1,5 million de kilomètres, qu'au terme de 29 jours de voyage, soit le 20 janvier. 


On connaît la date de lancement du télescope spatial James Webb !

Article de Xavier Demeersman, publié le 08/09/2021

Ça y est ! Enfin ! La Nasa, l'ESA et Arianespace ont arrêté une date pour le lancement très attendu du JWST alias le télescope spatial James Webb, souvent présenté comme le remplaçant d'Hubble (31 ans dans l'espace).

Après près de deux décennies de développement très couteux, une suite de retard et de reports pour son départ pour l'espace, nous y voilà : le JWST va pouvoir décoller le 18 décembre prochain, comme prévu, plié à l’intérieur de la capsule qui sera au sommet d'un lanceur Ariane 5. On a hâte de voir cela et que le télescope déploie son magnifique miroir doré pour regarder la face sombre de l'univers. Rendez-vous donc le samedi 18 décembre pour découvrir l'événement en live, depuis la Guyane. D'ici là, ne manquez pas notre série sur l'extraordinaire James Webb Space Telescope.


Le lancement du JWST, le télescope spatial James Webb, est encore reporté !

Article de l'ETX Daily Up publié le 17 juillet 2020

Dans la journée de jeudi, la Nasa a annoncé le second report du lancement de James Webb, un grand télescope spatial d'une valeur de 10 milliards de dollars. Finalement, celui-ci sera lancé par la fusée Ariane 5 le 31 octobre 2021 au lieu du mois de mars, en raison de la pandémie et d'autres problèmes de développement. « Webb est l'observatoire spatial le plus complexe du monde et notre plus grande priorité scientifique, nous avons travaillé d'arrache-pied pour continuer à avancer pendant la pandémie » a déclaré Thomas Zurbuchen, le directeur scientifique de la Nasa.

Imaginé dans les années 1990, ce télescope devait initialement être lancé dans les années 2000. Mais d'innombrables problèmes de développement, chez le fabricant principal Norhtrop Grumman, ont conduit à de multiples reports et à un doublement du coût... Estimé à 4,5 milliards en 2007 par la Nasa, il a grimpé à 9,66 milliards de dollars en 2018.

Le télescope, lancé depuis Kourou (Guyane), sera placé en orbite autour du soleil. À 1,5 million de kilomètres de la Terre. Une fois son bouclier solaire déplié, il sera grand comme « un court de tennis ». Il sera doté d'un miroir principal trois plus sensible que celui d'Hubble, lancé en 1990, et qui mesurera 6,5 mètres de diamètre. Une taille immense afin de « détecter la faible lueur de lointaines étoiles et galaxies ».


Le lancement du télescope spatial James Webb probablement encore reporté

Article de Nathalie Mayer, publié le 03/02/2020

Quatre ans après le premier décodage des 24 chromosomes qui composent le génome humain, l'affinement se poursuit dans les laboratoires du monde entier afin de compléter les pans lacunaires. C'est dans la revue Nature qu'a été publiée la séquence complète du chromosome 5 qui marque le parcours de la moitié du chemin de la démarche d'approfondissement entreprise, soit encore douze chromosomes à analyser dans le détail.

Le lancement du télescope spatial James Webb semble ne plus vouloir en finir d'être retardé. Un document publié par le Government Acountability Office (GAO) évalue en effet à 12 % les chances pour que le télescope soit lancé par Ariane 5 à mars 2021 comme cela avait été annoncé dans le courant de l'été 2018. Car une bonne partie du temps de la réserve calendaire prise a été consommée par des problèmes au niveau de deux composants nécessaires à transmettre les données scientifiques jusqu'à la Terre.

Le rapport précise que les responsables du projet n'ont pour autant « actuellement pas l'intention de modifier la date de préparation au lancement en réponse à cette seule analyse », mais ils prévoient « d'évaluer à nouveau sa faisabilité au printemps 2020, après l'achèvement d'importantes étapes techniques ».

Et mieux vaut s'assurer que toute la technologie est en bon état de fonctionnement avant le lancement. Car contrairement au télescope spatial Hubble dont l'orbite basse a autorisé des opérations de maintenance, le télescope spatial James Webb orbitera à quelque 1,5 million de kilomètres de notre Terre. Ce qui interdira toute intervention humaine.

Illustration du JWST au sommet du lanceur Ariane 5, prêt à être déployé. © ESA, D. Ducros