SpaceX : un lancement de nuit époustouflant à revivre en images

Classé sous :ISS , SpaceX , Falcon 9

Après de multiples retards (voir articles ci-dessous), SpaceX a enfin pu procéder au lancement de la 17ème mission (CRS-17) de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS) ce samedi 4 mai. L'attente en valait vraiment la peine puisque nous avons eu droit à un lancement de nuit éblouissant.

Décollage du lanceur Falcon 9 le 4 mai 2019. © SpaceX
Le lanceur Falcon 9 en pleine ascension le 4 mai 2019. © SpaceX

Le lanceur Falcon 9 a décollé du pas de tir n°40 à Cap Canaveral, en Floride, à 2 h 48, heure locale, soit 8 h 48, heure de Paris, le samedi 4 mai. À peine 2 minutes après le décollage, les deux étages du lanceur se sont séparés. Le premier étage, réutilisable, est revenu se poser sur la barge de récupération Of Course I Still Love You, au large de la Floride, environ 8 minutes et 30 secondes après le décollage.

Retour du premier étage filmé en infrarouge et atterrissage sur la plateforme Of Course I Still Love You (à gauche) tandis que le moteur-fusée du second étage transportant le vaisseau cargo Dragon continue de s'enflammer (à droite). © Michael Baylor, Twitter

Par cette nuit noire, la descente du premier étage a été filmée en infrarouge. Pendant ce temps, le second étage coiffé du vaisseau cargo Dragon poursuivait son périple à la frontière de l'espace, jusqu'au déploiement du véhicule environ 9 minutes et 45 secondes après le décollage. Le Dragon, qui effectue ici sa deuxième mission de ravitaillement après la mission CRS-12 effectuée en août 2017, vient de rejoindre l'ISS.

Capture du vaisseau cargo Dragon par le bras robotique Canadarm2, manipulé par l'astronaute canadien David Saint-Jacques assisté par l'astronaute de la Nasa Nick Hague, le 6 mai 2019. © Intl. Space Station, Twitter

Le Dragon transporte 2.500 kg de cargaison, dont des provisions pour les astronautes et du matériel nécessaire pour mener quelque 250 expériences scientifiques à bord de l'ISS. Il restera arrimé à la Station durant environ quatre semaines avant de prendre le chemin du retour, chargé d'une nouvelle cargaison à ramener sur Terre. Le vaisseau va ensuite amerrir au large de la Californie. 

Replay du direct du lancement de la mission CRS-17 du 4 mai 2019. © SpaceX

Décollage de la fusée Falcon 9 et retour du premier étage réutilisable (allumage des moteurs pour la rentrée atmosphérique, puis pour l'atterrissage sur la barge de récupération au large de Cap Canaveral) le 4 mai 2019 pour la mission CRS-17. © SpaceX
Pour en savoir plus

SpaceX : un lancement imminent d'une fusée Falcon 9 à voir en direct

Article de Floriane Boyer, publié le 03/05/2019

Encore un petit souci d'électricité oblige la Nasa et SpaceX à repousser de nouveau la mission CRS-17 qui devait décoller ce vendredi matin. Mais cette fois, le problème est survenu sur la barge de SpaceX Of Course I Still Love You stationnée dans l'Atlantique, au large de la Floride, qui devait récupérer le premier étage de la fusée Falcon 9 après le lancement.

Un problème électrique identifié sur la barge Of Course I Still Love You a conduit SpaceX à décaler le lancement au samedi 4 mai. SpaceX note également une fuite d'hélium détectée au niveau d'un panneau reliant le second étage à la tour de montage. © SpaceX, Twitter

Heureusement, une autre fenêtre de tir était déjà prévue : le lancement est donc reporté à samedi 4 mai à 2 h 48, heure locale, soit 8 h 48, heure de Paris. Dans ces conditions, le vaisseau cargo Dragon rejoindra la Station spatiale internationale (ISS) qu'il doit ravitailler le lundi 6 mai.

Ici, le Falcon 9 est vidé de son carburant après l'annulation du lancement de vendredi matin et son report au lendemain. © Nasa, Twitter

Le lancement pourra toujours être suivi en direct via :

Le direct du lancement du Falcon 9 du samedi 4 mai commencera dès 8 h 30, heure de Paris, en vue d'un décollage à 8 h 48 depuis Cap Canaveral, en Floride. © Nasa

Le lanceur Falcon 9 le 2 mai 2019 avant son lancement prévu pour dans la nuit, puis reporté au 4 mai. © SpaceX

SpaceX : un lancement imminent d'une fusée Falcon 9 à voir en direct !

Article de Floriane Boyer, publié le 02/05/2019

Le lanceur réutilisable Falcon 9 coiffé d'un vaisseau cargo Dragon va enfin pouvoir décoller ce vendredi 3 mai au matin pour ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), sous réserve qu'il n'y ait pas d'autres imprévus. Après une panne de courant partielle identifiée sur l'ISS ce lundi 29 avril, la Nasa avait dû reporter la mission, programmée pour le 1er mai. Une des quatre unités Main Bus Switching Unit (MBSU) chargées de distribuer le courant produit par les panneaux solaires à l'ensemble de la Station ne fonctionnait plus, réduisant de 25 % son alimentation électrique. L'unité en cause était également censée assurer l'alimentation de secours du bras robotique Canadarm2, mobilisé notamment pour capturer les vaisseaux cargo tels que le Dragon.

Le MSBU défectueux (le numéro 3) a été remplacé ce jeudi matin par une unité de rechange grâce au Canadarm2 et au robot à deux bras Dextre, ou Special Purpose Dexterous Manipulator (SPDM), commandés depuis le sol par les équipes du centre de contrôle à Houston, a annoncé la Nasa dans un communiqué. Le courant étant totalement restauré, de même que la redondance du circuit d'alimentation du Canadarm2, la Nasa a confirmé la mission de ravitaillement du vendredi 3 mai, la 17ème opérée par SpaceX (CRS-17).

Le Falcon 9 décollera du pas de tir Space Launch Complex 40 à Cap Canaveral, en Floride, à 3 h 11, heure locale, soit 9 h 11, heure de Paris. Le premier étage de ce lanceur partiellement réutilisable reviendra se poser sur la barge de récupération Of Course I Still Love You de SpaceX, au large de la Floride, afin de ne pas perturber l'enquête en cours sur l'aire d'atterrissage Landing Zone 1 à Cap Canaveral à propos de l'explosion de la capsule Crew Dragon lors d'un test statique le 20 avril. Le vaisseau cargo Dragon se séparera de la fusée environ neuf minutes après le décollage et s'arrimera à l'ISS le dimanche 5 mai.


ISS : le lancement de SpaceX reporté à cause d’un souci d’électricité

Article de Floriane Boyer, publié le 01/05/2019

Un petit souci dans le système d'alimentation électrique de la Station spatiale internationale (ISS) a conduit la Nasa à reporter au plus tôt à ce vendredi 3 mai une mission de ravitaillement imminente, initialement prévue pour le 26 avril, puis repoussée au 30 avril, et enfin au 1er mai. Le problème ne représente aucun danger pour l'ISS ni pour son équipage, assure la Nasa dans son communiqué. Il a été constaté ce lundi 29 avril au niveau d'un des quatre Main Bus Switching Unit (MBSU), chargé de distribuer le courant produit par les panneaux solaires à deux des huit canaux d'alimentation de la Station. En temps normal, il assure également l'alimentation de secours du bras robotique Canadarm2, utilisé entre autres pour capturer les vaisseaux de cargaison. « Les équipes travaillent à un plan pour remplacer robotiquement l'unité défectueuse », a indiqué la Nasa.

Pour cette mission de ravitaillement, la 17ème opérée par SpaceX, d'où sa désignation de SpaceX CRS-17, une fusée Falcon 9 embarquant un vaisseau cargo Dragon devait au départ s'élancer de Cap Canaveral, en Floride, ce mercredi 1er mai à 7 h 59 GMT. Le Dragon devait ensuite prendre deux à trois jours pour acheminer ses 2.500 kg de cargaison jusqu'à l'ISS. Le lancement, quand il aura finalement lieu (pas avant vendredi 3 mai) sera couvert en direct par la Nasa sur NASA TV.