Hubble a cessé de fonctionner

Classé sous :Hubble , télescope spatial , Nasa

Lancé en 1990, le télescope spatial Hubble accumule les avaries. La Nasa a signalé le 16 juin l'arrêt complet de l'ordinateur de bord, constaté dimanche 13 juin peu après 16 heures. L'ordinateur de bord, qui contrôle tous les instruments du télescope, est passé en mode inactif, semble-t-il à cause d'une carte mémoire défectueuse. Le personnel du centre de contrôle du Goddard Space Flight Center de la Nasa a tenté de faire redémarrer l'ordinateur lundi, mais il a rapidement rencontré le même problème.

Cet ordinateur n'est pas récent : il a été construit dans les années 1980, et la carte mémoire a été remplacée lors de la dernière mission de maintenance en 2009. Cette défaillance fait suite à une série d’autres problèmes survenus sur les différents instruments ces dernières années, et illustre l'état du vieillissement de ce télescope qui ne peut plus aujourd'hui être rénové. Malheureusement, le lancement du télescope James Webb, qui devait le remplacer en 2018, n’en finit plus d’être retardé et accuse près de dix ans de retard sur son planning initial. On espère qu'il sera fiable car, situé à 1,5 million de km de la Terre (contre 600 km pour Hubble), il sera inaccessible aux opérations de maintenance.

En attendant, l'équipe du Goddard Space Flight Center tente de faire redémarrer l'ordinateur en mode sans échec en passant sur une carte mémoire de secours. Si ces efforts s'avèrent fructueux, Hubble subira des tests pendant une journée avant le redémarrage de ses instruments scientifiques. Dans le cas contraire, les observations de l'univers marqueront un grand vide.

Le télescope Hubble est complètement à l’arrêt depuis plusieurs jours suite à une défaillance de l’ordinateur de bord. © Nasa/Smithsonian Institution/Lockheed Corporation
Pour en savoir plus

Hubble : retour à la normale après une défaillance de gyroscope

Article de La rédaction publié le 24/10/2018

La Nasa a annoncé que Hubble était de nouveau opérationnel ce lundi 22 octobre et reprendrait ses activités scientifiques normales prochainement. Le télescope spatial préféré de tous était à l'arrêt depuis le 5 octobre suite à une défaillance de gyroscope, un instrument nécessaire pour l'orienter. Le gyroscope a été redémarré et réparé par la Nasa entre le 16 et le 19 octobre. Tout semble être rentré dans l'ordre, mais les ingénieurs vont encore lui faire subir une série de tests avant de donner le feu vert à la reprise des observations.


Hubble à l'arrêt après une défaillance d’un de ses gyroscopes

Publié le 09/10/2018

Le télescope spatial Hubble est à l'arrêt à cause d'une défaillance d'un de ses gyroscopes survenue vendredi dernier. Ces instruments lui permettent de bien s'orienter et sont indispensables pour effectuer des observations précises. Suite à la panne, la Nasa a placé Hubble en mode sans échec (« safe mode ») et a interrompu toutes les observations le temps d'enquêter.

Hubble est plutôt familier des problèmes de gyroscopes. En 2009, des astronautes ont remplacé ses six gyroscopes lors d'une mission de maintenance. La moitié est aujourd'hui inutilisable, deux fonctionnent correctement et le dernier, celui que Hubble vient de perdre, présentait des signes de fin de vie depuis un an. La défaillance n'était donc pas une surprise. Le télescope spatial utilise normalement trois gyroscopes, mais pourrait continuer ses activités avec un ou deux. La Nasa indique que cela aurait un impact relativement faible sur la qualité des observations, mais lui donnerait une couverture du ciel plus limitée.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Hubble : ses 10 découvertes en vidéo !  Alors que Hubble célèbre trois décennies de bons et loyaux services, nous vous proposons de revenir sur les découvertes majeures qui ont ponctué sa carrière. Grâce aux millions d'observations effectuées depuis son lancement, le télescope spatial a en effet su révolutionner notre compréhension fondamentale de l'Univers.