Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un étrange groupement de galaxies capturé par Hubble Pour ses 32 ans, Hubble dévoile une photo d'un étrange groupement de galaxies : le Hickson Comnull

Des astronomesastronomes ont fait une étrange découverte en observant le complexe HH24, un objet de Herbig-Haro. Ils ont utilisé pour cela six télescopestélescopes différents, dont HubbleHubble et Alma, leur permettant de traiter plusieurs gammes de longueurs d'ondelongueurs d'onde, et de dresser une image complète de HH24. Cet astreastre au nom étrange abrite plusieurs protoétoilesprotoétoiles, des étoilesétoiles en devenir qui n'ont pas encore commencé la fusion nucléairefusion nucléaire de l'hydrogènehydrogène en leur cœur.

Le complexe HH24 et les huit protoétoiles détectées par les chercheurs, dont celle qui a été éjectée il y a 5 800 ans. Des disques protoplanétaires ont été observés autour de cinq de ces étoiles en devenir, certains suggérant la présence de jeunes planètes en formation. © Reipurth et <em>al.</em>
Le complexe HH24 et les huit protoétoiles détectées par les chercheurs, dont celle qui a été éjectée il y a 5 800 ans. Des disques protoplanétaires ont été observés autour de cinq de ces étoiles en devenir, certains suggérant la présence de jeunes planètes en formation. © Reipurth et al.

Et surtout, ces sept astres au minimum interagissent violemment les uns avec les autres, jusqu'à avoir éjecté l'un des leurs dans le passé ! L'objet s'éloigne ainsi du système protostellaire depuis environ 5 800 ans à une vitessevitesse de 25 km/s. D'autres devraient suivre prochainement car, dans ce type de formation, les interactions violentes sont monnaie courante. L'accrétionaccrétion de gazgaz, combinée avec le réchauffement de chaque protoétoile, contribue à créer de puissants champs magnétiqueschamps magnétiques et électriques, qui génèrent ensuite des jets de matièrematière