Al-Amal, la sonde la plus lointaine observée optiquement !

Classé sous :Espace , Astronomie , astéroïdes

Al-Amal (arabe pour « Espoir », Hope en anglais), la sonde émiratie lancée le 19 juillet dernier en direction de Mars, vient d'établir un nouveau record : celui de l'objet artificiel le plus lointain jamais observé optiquement !

Mercredi dernier, le 26 août, le Catalina Sky Survey, un des plus importants relevés actuels d'astéroïdes, a observé ce qui semblait être un nouvel astéroïde, alors désigné temporairement C332UJ2. Étonnamment, cet objet semblait être passé près de la Terre, plus près que la Lune, dans les jours précédents. Sa brillance semblait indiquer un objet de relativement grande taille, de l'ordre d'une centaine de mètres en supposant un albédo typique pour un astéroïde. Un objet aussi grand passé aussi près de la Terre n'aurait pas dû passer inaperçu et il paraissait donc étonnant qu'il ne fût découvert que plusieurs jours après. Cependant, la position de cet objet dans le ciel mit rapidement le doute sur sa véritable nature : il n'était en effet pas très loin de là où on attendait le booster d'Al-Amal, même si la position ne correspondait pas complètement.

Finalement, il semble que cet objet n'était autre que la sonde Al-Amal elle-même, qui semblait impossible à observer à cette distance même avec les plus grands télescopes. Cette brillance inattendue fut probablement due à la réflexion de la lumière du Soleil sur ses panneaux solaires. Cela peut se produire si ces panneaux sont orientés juste comme il faut. Ayant été observée à 0,078 unité astronomique de la Terre, soit 11,7 millions de kilomètres, cette sonde est devenue l'objet artificiel le plus lointain observé optiquement (exclu le cas de la sonde Messenger, qui avait une liaison laser bidirectionnelle avec la Terre qui fut détectée jusqu'à près de 24 millions de kilomètres).

Vue d'artiste de la sonde Hope des Émirats arabes unis. © Hope Science Team